''TPMP'' : Eugénie Journée, la Miss Bretagne déchue s'explique

TÉLÉ
BANNIE – Eugénie Journée était l'une des favorites de l'élection 2016 de Miss France. Pourtant, quelques jours après son élection comme Miss Bretagne, la belle a été destituée. En cause : des photos explicites de son corps dénudé étaient en ligne sur son Facebook. Ce soir, dans ''Touche pas à mon poste'', la jeune femme est venue s'expliquer.

''Être destituée a été un choc'' : voilà comment Eugénie Journée qualifie ce qu'elle vient de vivre. Ce jeudi 8 octobre, elle était l'invitée de Cyril Hanouna dans ''Touche pas à mon poste''. Aux côtés de Geneviève de Fontenay, la jeune femme de 23 ans est revenue sur son éviction qu'elle juge difficile à vivre. Comme vous le révélait metronews mardi dernier, la jeune femme s'est vue retirer son titre suite à une photo topless publiée sur sa page Facebook.

Lorsque Cyril Hanouna lui demande comment elle a vécu ça, elle explique : ''J'ai passé les premiers tests sans problème, ils m'ont dit qu'ils avaient vérifié mon Facebook et que tout était ok, pourtant dimanche, j'ai appris la nouvelle''. On sent chez Eugénie Journée une déception et une émotion palpable. ''J'ai lu le règlement, c'est bien écrit dénudé, mais quand on est en maillot, on est aussi dénudé'', avoue celle qui aura touché son rêve du doigt pendant quelques heures.

Une destitution sexiste ?


''Être destituée a été un choc pour moi et ma famille a été déçue'', continue l'ex Miss Bretagne. Dans un brouhaha géant, c'est Enora Malagré la première qui vient défendre la jeune femme. ''C'est du sexisme à l'envers, de l'hypocrisie. On est en 2015, elle fait des photos d'art et elle se fait destituer. C'est débile'', commente la chroniqueuse. Cyril Hanouna va lui créer le hashtag #sauvezEugénie pour réclamer le retour de la jeune femme dans le concours, via les réseaux sociaux.

A LIRE AUSSI >> A peine élue, Miss Bretagne est destituée pour avoir posé dénudée

Sur le plateau, Geneviève de Fontenay est aussi de la partie, voulant absolument donner son avis. La dame au chapeau trouve que la décision est ''arbitraire'' et elle précise que la photo ''n'est pas choquante''. ''Pour moi, dans cette photo, rien ne justifie une destitution'', dit-elle de la décision de Sylvie Tellier. Rappelons que les deux femmes ont des relations glaciales depuis quelques années. Eugénie Journée finira-t-elle chez Miss Prestige National, l'élection orchestrée par l'ex-organisatrice du concours Miss France ? Sur Twitter, en tout cas, les téléspectateurs sont 76% à juger le concours Miss France "réac" suite à la destitution de la pauvre Eugénie.

EN SAVOIR +
>> Léa Bizeul, nouvelle Miss Bretagne : 'il y a des règles et il faut les appliquer'
>>
Avant Miss Bretagne, ces Miss France qui ont posé en petite tenue

Lire et commenter