Gilles Verdez allume Arthur dans TPMP

Gilles Verdez allume Arthur dans TPMP

TÉLÉ
DirectLCI
COUP DE GUEULE - La "guéguerre" entre Gilles Verdez et Arthur prend un nouveau virage. Alors que le chroniqueur ne cesse de pousser des coups de gueule contre l'animateur de TF1, ce dernier a décidé de dévoiler quelques uns de ses messages privés... Un procédé qui dégoûte le journaliste de "TPMP".

"Touche pas à mon poste", l'émission où polémiques et coups de gueule s'enchaînent soir après soir. Quand ce n'est pas Cyril Hanouna qui s'en prend à Matthieu Delormeau, Jean-Michel Maire qui balance une remarque salace à une femme, c'est Gilles Verdez qui s'énerve sur tout et n'importe quoi. Le chroniqueur est actuellement en "guéguerre" contre Arthur, et s'en est pris à l'animateur de TF1 ce lundi 16 janvier.


"En ce moment, Arthur panique parce qu’il voit que la retraite s’ap­proche et il n’avait pas prévu d’être mis au placard si rapi­de­ment. Je voudrais simple­ment répondre à sa perfi­die par une petite pique. Il est bien loin le temps où Arthur disait à propos de vous : 'C’est la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf'. Et bien aujourd’­hui, le bœuf est complé­te­ment cramé !" a-t-il déclaré très énervé.

En représailles des propos de Gilles Verdez, Arthur a décidé de publier sur son compte Twitter une conversation privée qu'il a eue avec le chroniqueur de "TPMP" en mai 2016. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien journaliste de France Football est nettement moins virulent dans les DM qu'à l'antenne : "Cette discussion me montre que vous êtes profondément humain. Et je vous reconnais de me scotcher devant la télé (ainsi que mes proches) depuis toutes vos émissions. Merci pour VOTRE écoute. Continuez à écrire votre legende", peut-on lire. Une méthode qui a scandalisé le chroniqueur de Cyril Hanouna, qui a tenu à répliquer ce mardi 17 janvier dans l'émission.

Virilité... et ironie

"En mai dernier, Arthur est venu vers moi via les réseaux sociaux, comme pour me mettre dans sa poche, il a développé un argumentaire qui m'a totalement sidéré, et dont, dans la France d'aujourd'hui, je ne veux pas parler ici." Quant au décalage entre ce qui ressemble à de la flagornerie et sa virulence du jour, elle est expliquée comme suit : "On a eu une conversation extrêmement virile qui est restée correcte où j'ai manié, comme à mon habitude, beaucoup d'ironie. Et aujourd'hui il choisit de diffuser certains messages, je vous laisse juges de ce procédé." 


Et d'ajouter avec "beaucoup d'émotions" : "J'ai critiqué Arthur l'animateur, jamais l'homme. Aujourd'hui je continue à dire que je n'aime pas l'animateur, mais depuis ce qu'il a fait j'ajoute que je ne respecte même plus l'homme".

En vidéo

On refait la télé du 16 décembre : Geluck charge TPMP et Cyril Hanouna

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter