TPMP : "Je suis naïve mais je ne suis pas débile", Capucine Anav quitte à son tour l'émission

DirectLCI
REBONDISSEMENT - Nouveau départ au sein de l’équipe de "Touche pas à mon poste". Après Thierry Moreau, Enora Malagré et Danielle Moreau, c’est la jeune chroniqueuse Capucine Anav qui quitte le navire.

Elle a décidé de dire stop. Dans une interview accordée à nos confrères de Gala, Capucine Anav, 26 ans, révèle qu’elle quitte "Touche pas à mon poste" après une saison seulement au sein de l’équipe de chroniqueurs de Cyril Hanouna. Un départ qui intervient après ceux de Thierry Moreau, d'Enora Malagré, membres historiques de l’émission diffusée sur C8 et de Danielle Moreau, tous ont décidé de quitter le navire ces dernières semaines.


"Je préfère arrêter TPMP avant de souffrir de mon image !", explique la jeune femme. "Je suis naïve mais je ne suis pas débile. Une saison c’était bien, je me suis amusée et j’ai beaucoup appris mais il est temps pour moi de passer à autre chose", assure-t-elle, précisant avoir pris sa décision après en avoir discuté avec l’animateur. "Peut-être parce que je me sens pas à la hauteur aussi (…) On était d’accord sur le fait que sur certaines émissions, j’avais un peu du mal à trouver ma place."

Candidate de la 6e saison de "Secret Story" sur TF1, passée ensuite par "Les Anges de la téléréalité" sur NRJ12, Capucine Anav, avait fait la une de la presse people l’an dernier à la suite de sa romance à épisodes avec Louis Sarkozy, le fils de l’ancien président, de six ans son cadet. Mais surtout la jeune femme a été au centre de l’un des dérapages qui ont placé l’émission dans le viseur du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA). 

Le 7 décembre dernier, lors d’un passage hors antenne, Cyril Hanouna lui prenait la main pour lui faire toucher son entrejambe, une séquence qui avait choqué de nombreux téléspectateurs. Elle a motivé, en partie, la décision de la haute autorité de l’audiovisuel d’interdire la publicité durant la diffusion de l’émission de C8 durant trois semaines. Une sanction, contestée par la chaîne, qui pourrait faire perdre plusieurs millions d’euros à la chaîne du groupe Canal +.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter