TPMP : "la Nouvelle Star, c’est raté, c’est ringard, ça n’en finit plus"

TÉLÉ

CRITIQUE - Le flop de "la Nouvelle Star" n'a pas échappé aux chroniqueurs de "Touche pas à mon poste". Tous estiment que le premier prime était une catastrophe, que l'émission se ringardise. Pour eux, la production est dans l'obligation d'innover si elle ne veut pas s'effondrer davantage.

On pensait que Cyril Hanouna et son équipe de chroniqueurs allaient venir à la rescousse pour défendre le premier prime (raté) de la Nouvelle Star. Faux. Au contraire, c’est sans langue de bois que l'équipe de TPMP a dit tout ce qu’elle pensait du programme qui réalisait, mardi 5 avril, la plus faible audience de son histoire. Et on ne mâche pas ses mots : C’est raté, c’est ringard, ça n’en finit plus. "Quand j’ai regardé, je me suis dit on ferme tout, on ferme la boutique", lance un Cyril Hanouna dépité. Il connaît bien le programme, il l’a lui-même présenté quelques années auparavant et regrette que rien n’ait changé depuis. Gilles Verdez, (comme d'habitude) est très en colère. Rien ni personne ne trouve grâce à ses yeux, de la programmation à l’animatrice, Laurie Cholewa. Pour le reste de l’équipe, elle s’en est pourtant bien tirée. Hanouna la félicite, il la trouve "rafraîchissante", Isabelle Morini-Dubosc la trouve formidable et estime qu’elle a réussi à tenir tête à un JoeyStarr en roue libre. 

"J’avais envie de chialer du sang"

JoeyStarr justement : il est celui qui divise le plus les chroniqueurs. Les uns l’ont trouvé vulgaire, trop bavard et décevant (Verdez et Delormeau), les autres, au contraire ont aimé sa fougue et son irrévérence. Ses coups de sang, de gueule et son vocabulaire très imagé ont notamment dérangé Jean-Michel Maire. Pour Enora : "Je pense qu’il y a eu quelques consignes de la part de la production pour qu’il se lâche" et quand Isabelle Morini-Dubosc souligne qu’il devrait davantage rentrer dans les rangs et moins vampiriser l’antenne, la chroniqueuse rappelle "qu’on ne soumet pas JoeyStarr".

D’ailleurs, une des critiques répétées pendant le prime par le rappeur, c’est la programmation décevante de la Nouvelle Star, très vieille France. "C’était ringard dans son entièreté, j’avais envie de chialer du sang", déplore Enora Malagré. Cyril Hanouna promet que la production de l’émission va travailler dessus. "Ça va être vraiment bien la prochaine fois", tease l’animateur, informé par la production. Mais pour l’ensemble des chroniqueurs, c’est peine perdue. Nouvelle Star 2016 est "une cata". Tous sont d’accord sur le "mauvais niveau" des candidats et pour Enora Malagré, si l’émission atteint les 800 000 téléspectateurs, ce serait même presque un petit miracle.  

A LIRE AUSSI >>  "Nouvelle Star" au plus bas : faut-il vraiment en vouloir à JoeyStarr ?

Sur le même sujet

Lire et commenter