TPMP : le CSA ouvre une procédure après les propos de Cyril Hanouna sur Matthieu Delormeau

TÉLÉ

POLEMIQUE – C’est une séquence qui n’a pas plu à tout le monde. Après les propos très "directs" de Cyril Hanouna à l’égard de Matthieu Delormeau mardi, le CSA a reçu de nombreuses plaintes de téléspectateurs. Et lance donc une nouvelle procédure à l’encontre de "Touche pas à mon poste"…

Entre TPMP et le CSA, c’est une histoire qui dure. L’an dernier, l’émission de Cyril Hanouna était épinglée par les sages de l’audiovisuel suite à une séquence au cours de laquelle Matthieu Delormeau se faisait verser des nouilles dans le slip. Le début d’une longue série de rappels à l’ordre, six déjà. Et sans doute bientôt sept. D’après Le Parisien, la haute instance a en effet reçu 64 signalements de téléspectateurs suite aux propos de l’animateur à l’encontre de son chroniqueur, mardi dernier. 

"Excusez-moi je vais quand même revenir sur un truc : NRJ12 ils vous ont mis dehors comme une merde !", avait lancé le premier au second. "Non mais c'est vrai, on ne va pas se mentir, parce que je vais raconter l'histoire. Qui c'est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleureuse ?  Mais ferme ta gueule ! Quel bouffon celui-là !". Une séquence qui avait généré de nombreux commentaires négatifs, sur les réseaux sociaux et dans la presse.

Je pense que les gens comprennent très bien le second degré- Matthieu Delormeau

A tel point que le lendemain, Cyril Hanouna s’en était ému sur le plateau de l’émission, poussant un coup de gueule contre les journalistes qu’il qualifiait de "teubés". Jeudi, c’est Matthieu Delormeau, absent la veille, qui tentait lui-même d’éteindre l’incendie : "Je pense que les gens comprennent très bien le second degré, et les journalistes passent à côté. Ils doivent comprendre que ça se passe comme ça, on se vanne tous entre nous tous."

Visiblement ils sont quelques-uns à être passés à côté… Reste que les rappels à l’ordre sont jusqu’ici sans conséquence pour "Touche pas à mon poste". Côté audiences, l’émission semble même bénéficier de ces petites polémiques à répétition. Après avoir talonnée par "Quotidien" de Yann Barthès à son lancement mi-septembre, elle creuse l’écart depuis mercredi, avec plus de 300 000 téléspectateurs d’avance.

Lire aussi

    Lire et commenter