"TPMP" : Matthieu Delormeau, de retour dans l'émission, réagit à la polémique "regrettable" de son humiliation

TÉLÉ

RÉACTION - Étonnamment absent du plateau de "Touche pas à mon Poste" mercredi, Matthieu Delormeau a tenu à réagir, ce jeudi 29 septembre, à la polémique entourant la séquence dans laquelle Cyril Hanouna l'insulte, et la couverture de la presse.

"La polémique me rend fou". Matthieu Delormeau n'était pas présent sur le plateau de "Touche pas à mon Poste" lors du coup de gueule de Cyril Hanouna contre la presse, ce mercredi 29 septembre, et n'a pas pu réagir à la polémique entourant son humiliation. En effet, mardi, l'animateur de C8 a insulté l'ex de NRJ12 après avoir rappelé comment il s'était fait virer de la chaîne : "Qui c'est qui est venu en juillet dans mon bureau comme une pleureuse ? Mais ferme ta gueule ! Quel bouffon celui-là !"

Explications

Mais le chroniqueur s'est rattrapé ce jeudi en revenant sur l'affaire, pour en déplorer les conséquences : "C'est un bad buzz pour l'émission, pour moi, donc je ne comprends absolument pas. J'ai été interviewé par Le Parisien, et c'est ce que j'ai dit au journaliste, pourquoi une telle polémique ? Ce qu'il s'est passé sur le plateau, c'était en début d'émission, et j'ai pas du tout l'impression de faire la gueule ensuite".

"Mais parce qu'ils ont rien à dire", s'est empressé de lancer Cyril Hanouna, qui en a décidément gros contre les journalistes, qu'il ne cesse de tacler durant les explications de Matthieu Delormeau : "Il y en a même qui ont dit que vous n'étiez pas là hier parce que vous étiez en dépression". "Oui mais c'est dommage, c'était de mauvaises circonstances, sinon j'en aurais parlé hier", a assuré le chroniqueur.

Tout ça est regrettable- Matthieu Delormeau

L'ami de Cyril Hanouna a ensuite répété les mêmes justifications entendues hier dans l'émission, qu'il ne s'agissait que d'une blague entre potes mal comprise :  "Mais voilà, ces vannes là... Je pense que les gens comprennent très bien le second degré, et les journalistes passent à côté. Ils doivent comprendre que ça se passe comme ça, on se vanne tous entre nous tous" a-t-il raconté, avant de vanner Isabelle Morini-Bosc et le "pervers" Jean-Michel Maire. "Tout ça est regrettable", a-t-il déploré.

Cyril Hanouna, toujours très en colère contre la presse, en remet une couche : "Ce qui blesse le plus Matthieu c'est vous les journalistes, que vous fassiez des articles sur cette soi-disant humiliation. Alors que ce qu'il se passe dans l'émission ça ne le blesse pas, ni sa famille". Des propos que Matthieu Delormeau confirme, avant de mettre un point final : "Fin de cette polémique, ça va très très bien".

Lire aussi

    Sur le même sujet

    Lire et commenter