TPMP : Pierre Ménès révèle le montant de son cachet pour participer à l'émission de Cyril Hanouna

DirectLCI
MERCATO - A la rentrée, Pierre Ménès devrait retrouver son fauteuil dans le "Canal Football Club" mais pas seulement. Il vient de confirmer sa participation à l'émission de Cyril Hanouna, "TPMP", sur C8. Il expliquait ses motivations dans "Les Grandes Gueules" sur RMC, ce matin... et ce n'est pas pour l'argent.

Remis sur pied depuis sa maladie, Pierre Ménès entame sa rentrée plutôt chargée de façon sereine. Confortablement installé dans le rôle de consultant dans le "Canal Football Club" d'Hervé Mathoux sur Canal +,  il poursuivra également l'aventure football avec une nouvelle émission sur C+ Sport mais a vu une autre opportunité se présenter et il n'a pas dit "non". 


Invité des "Grandes Gueules" sur RMC, ce jeudi 17 août, Pierre Ménès a confirmé qu'il serait au casting de la nouvelle saison de "Touche Pas à Mon Poste" sur C8. Une opportunité qu'il n'a pu refuser car selon lui, "on voit quand même d'autres programmes bien plus avilissants" mais a posé tout de même ses conditions. 

Ce qui l'a décidé à venir dans "TPMP" ? Pas mal de choses à l'entendre. Il évoque la présence de Cyril Hanouna à ses côtés durant sa maladie et sa convalescence : "C'est quelqu'un qui a un coeur en or et j'en ai marre qu'on lui crache dessus en permanence", dit-il. Puis il a évoqué l'absence de Mathieu Delormeau qu'il ne porte pas visiblement pas dans son coeur. "Je le trouvais très désagréable, très, très agressif. (...) Ce n'est pas quelqu'un avec qui j'aurais envie de faire l'émission", juge le spécialiste en football. 

Agacé à l'idée que certains internautes pensaient qu'il pouvait faire l'émission pour l'argent, il a tenu à mettre les choses au point. "J'ai vu les réactions selon lesquelles je ne faisais cela que pour le fric, que j'allais me faire humilier... Je crois que cela m'a donné encore plus envie de le faire", justifie-t-il. Et de confier ce qui fait, un peu dresser les cheveux de certains internautes : "700 balles, c'est assez insignifiant niveau pognon (...) Pour la majorité des Français ce n'est pas insignifiant, je veux bien le reconnaître, pour moi, par rapport à mes autres activités, c'est pas ça qui m'a décidé ", dit-il. Un commentaire qui n'a pas manqué de faire réagir. 

Plus d'articles

Sur le même sujet