TPMP : une députée veut dire "stop" aux "moqueries dégradantes" de l'émission

TÉLÉ

HARCÈLEMENT - Marie-Anne Chapdelaine, députée socialiste d'Ille-et-Vilaine, a écrit le 13 novembre dernier à la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, pour dénoncer l’émission "Touche pas à mon poste".

Un vrai "coup de gueule". La députée socialiste d'Ille-et-Vilaine, Marie-Anne Chapdelaine, a écrit le 13 novembre dernier à la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, pour dénoncer les agissements "déplorables" de l’animateur de C8, Cyril Hanouna, dans son émission "Touche pas à mon poste".

Lire aussi

    Dans une tribune publiée sur RMC, l'élue explique : "On est en train de lutter contre le harcèlement sous toutes ses formes. (...) Et il y a une émission de grande écoute (Touche pas à mon poste), où un animateur (Cyril Hanouna) prend plaisir à se moquer de manière dégradante d'un de ses collègues. Voilà ce qui explique mon coup de gueule. Si je pouvais résumer c'est : rire oui, parce qu'on en a tous besoin et surtout en ce moment, se moquer pourquoi pas quand c'est fait avec talent mais se moquer de manière dégradante non. Cela nuit à ce que l'on essaye d'enseigner aux enfants", ajoute la députée socialiste. 

    Peut-être qu'il est temps de dire stop- Marie-Anne Chapdelaine

    Mais l'élue refuse de s'en prendre directement à l'animateur : "Mon coup de gueule n'est pas contre Cyril Hanouna. Mon coup de gueule est que l'on permette, à des moments de grande audience, qu'on puisse se moquer du plus faible, qu'il y ait des moqueries dégradantes et qui remettent en cause ce que l'on essaye de mettre en place au sein de l'Education nationale." 

    "Peut-être qu'il est temps de dire stop, de dire que l'on ne peut pas tolérer, à une heure de grande écoute, quelque chose qui vienne en contradiction avec ce que la société fait, et notamment sur le thème du harcèlement." Selon l'élue, la ministre ne lui a pas encore répondu.

    En vidéo

    TPMP : Jean-Michel Maire s'excuse

    Lire et commenter