"True Detective", épisode 2 : hallucinations et jambes en l'air

"True Detective", épisode 2 : hallucinations et jambes en l'air

TÉLÉ
DirectLCI
ATTENTION SPOILER – Le Matthew McConaughey show se poursuit dans le deuxième épisode de "True Detective" intitulé "Seeing Things". A défaut d'avancer dans son enquête, notre flic déglingué lève le voile sur son passé tourmenté...

True Detective n'est pas une série comme les autres. Par la construction originale de l'auteur Nic Pizzolatto, les flics Martin Hart et Rust Cohle racontant à coups de flash-backs leur enquête commune, quinze ans plus tôt, depuis des bureaux séparés. Par son rythme élégiaque, le jeune cinéaste Cary Joji Fukunaga laissant chaque scène respirer là où ses confrères télé privilégient la course aux rebondissements. Après deux épisodes, sur les huit que comporte cette première saison, on ne sait pas grand-chose du meurtre de la prostituée Dora Kelly Lange. A vrai dire on s'en moque un peu tant la caméra n'a d'yeux que pour l'ébouriffant Matthew McConaughey.

Dans le premier épisode, Rust Cohle laissait entrevoir ses fêlures, son penchant pour les substances chimiques et ses tendances mystiques. Dans le second, intitulé justement "Seeing Things", ce franc-tireur en dit plus sur son passé : la mort de sa petite fille de deux ans, renversée par un chauffard, la fin de son mariage, puis ses quatre années passées sous couverture, chez les toxicos. Une expérience plus que limite, qui a laissé des traces : Rust a des hallucinations récurrentes, au volant, dans la rue, au boulot, partout, n'importe quand.

Deux hommes, des visages

L'acteur pousse un cran plus loin son interprétation en deux temps, deux époques. Le Rust des années 1990, bravache, déterminé, sur un fil, préférant la dope aux cuisses d'une prostituée. Et puis le Rust du temps présent, les traits usés, le cheveu sale, mais curieusement détendu. Car désormais affranchi du poids d'une enquête qui lui a bouffé la santé. On le sent bien plus tranquille que son partenaire Martin Hart, qui semble en avoir gros sur la patate...

Le bon père de famille, joué avec gourmandise par Woody Harrelson, est en réalité un indéfectible queutard, qui trompe la mère de ses enfants avec une poulette à peine majeure. Un faux-cul de première, qui justifie ses excès par le besoin de se "lâcher", après une sale journée de boulot. Reste à savoir s'il le fait bien, le job. Car pendant que nos deux héros sont confrontés à leurs démons intérieurs, le ou les tueur(s) rodent.

Un bon vieux cliffhanger, quand même

Après avoir visité un bordel à ciel ouvert, en lisière d'une luxuriante forêt de Virigine, Cohle et Hart remontent la piste d'une église occulte qui pourrait être liée à la mort de Dora Kelly Lange. Contemplatif et malsain, "Seeing Things" s'achève par un bon vieux cliffhanger des familles, lorsque le duo découvre une inscription qui évoque furieusement la mise en scène du crime sur lequel ils s'arrachent les cheveux qui leur restent... pour le moment.

"True Detective" est diffusée chaque lundi soir sur OSC City, à 20h40, au lendemain de la diffusion américaine.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter