"Une ambition intime" : avant le 2e numéro, Karine Le Marchand répond sèchement à ses détracteurs

TÉLÉ
DirectLCI
INTERVIEW - Karine Le Marchand était invitée dans "La Médiasphère" de LCI ce vendredi 4 novembre. L’occasion pour l’animatrice de se défendre face aux très nombreuses critiques, qui ont accueilli sa nouvelle émission "Une ambition intime".

Elle reste de marbre. Invitée dans "La Médiasphère" de LCI vendredi 4 novembre, Karine Le Marchand est revenue sur les nombreuses critiques dont elle est la cible depuis le lancement de sa nouvelle émission "Une ambition intime". D’aucuns reprochent, en effet, à l’animatrice de mélanger les genres et de trop copiner avec les politiques dans ce magazine dont le deuxième numéro est diffusé dimanche 6 novembre sur M6. Karine Le Marchand a notamment été sévèrement taclée par Stéphane Guillon, Nicolas Bedos et Sophia Aram. 


Difficile à encaisser ? "Non pas du tout. C’est leur boulot de critiquer", a estimé sur LCI Karine Le Marchand, qui a réussi à inviter de nombreux politiques, dont Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon. Certains ont tout de même refusé catégoriquement d’y participer, comme Ségolène Royal, tandis que d’autres ont un peu tergiversé. Karine Le Marchand est ainsi revenue sur le cas de Benoît Hamon.

Lire aussi

J'aime les gens quels qu’ils soient, agriculteurs ou politiques.Karine Le Marchand

"Il ne veut pas montrer sa femme. Ses raisons intrinsèques je ne les connaitrais jamais. Je ne savais pas qu’elle était responsable de la communication de LVMH et je comprends ses réticences mais dans ce cas-là tu te tais", a-t-elle estimé en  reprochant à Benoît Hamon d’avoir remis en cause le bien-fondé de l’émission. 


Selon l’animatrice, comme les critiques ne trouvent pas grand-chose à redire à l’émission, ils s’en prennent à elle notamment parce qu’elle ne fait pas partie du sérail. "Je suis pas une journaliste. Il y a une caste qui a du mal à s’ouvrir aux autres. Il y en a marre de ces gens pseudo-intellectuels qui nous disent ce qu’il faut penser", a déclaré celle qui "aime les gens quels qu’ils soient, agriculteurs ou politiques."

En vidéo

L'interview de Karine Le Marchand dans La Médiasphère

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter