"Une ambition intime" : audience à la baisse malgré François "Richard Gere" Bayrou

TÉLÉ

Toute L'info sur

La Médiasphère

DECEPTION – M6 diffusait dimanche soir le deuxième volet de "Une ambition intime", l’émission controversée de Karine Le Marchand où les politiques se confient sur le divan. Verdict : 2.7 millions de téléspectateurs, un score en baisse par rapport à la première. Et ce en dépit de quelques séquences désopilantes comme lorsque François Bayrou se compare à Richard Gere...

Le mélange people et politique aurait-il déjà atteint ses limites ? Avec 2,7 millions de téléspectateurs, dimanche soir, le deuxième numéro du magazine "Une ambition intime" perd 400 000 téléspectateurs par rapport au premier, diffusé le 9 octobre dernier. Très critiquée ces dernières semaines, l’émission de Karine Le Marchand paie peut-être un casting moins sexy. 


Lors de la première, l’animatrice avait reçu dans l’ordre Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire et Marine Le Pen. La présence de la présidente du FN en fin d’émission avait notamment permis à M6 de conserver ses téléspectateurs jusqu’au bout.

L'émission la plus commentée de la soirée sur Twitter

Dimanche soir, c’est Alain Juppé, favori de la primaire des Républicains qui ouvrait le bal, suivi par trois personnalités à priori moins "populaires" : François Bayrou, François Fillon et Jean-Luc Mélenchon. Sur les réseaux sociaux, pourtant, "Une ambition intime" était le sujet le plus commenté de la soirée, devant le match PSG-Rennes sur Canal +. 


Une séquence notamment, a bien fait rire les twittos. "On m’a dit que je ressemblais à l’acteur de 'Pretty Woman'", a ainsi révélé le président du Modem à une Karine Le Marchand pas vraiment convaincue. Visiblement les fans de Richard Gere non plus…

Lire aussi

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter