"Une famille formidable" : Jennifer Lauret, ou les secrets d'une performance bouleversante

TÉLÉ
DirectLCI
SURPRISE – Entre rires et larmes, la saison 12 de la série "Une famille formidable" a offert aux téléspectateurs un final riche en émotions, lundi soir sur TF1. Victime d'un accident de scooter, Frédérique se retrouve en effet paralysée à vie. L'occasion pour la comédienne Jennifer Lauret d'apparaître toute nue à plusieurs reprises. Mais jamais de façon gratuite. Explications.

C'est l'histoire d'une reconstruction. Dans l'ultime épisode de la saison 12 de la série Une famille formidable, Frédérique, la fille de Catherine et Jacques, apprend qu'elle ne remarchera plus après le terrible accident de scooter dont elle a été victime. L'occasion pour la comédienne Jennifer Lauret de repousser ses limites. "Je me suis imprégnée du scénario, je me suis projetée dans mon personnage. J'ai discuté avec des personnes paralysées, car il fallait être le plus juste possible", confiait-elle à TV Mag avant la diffusion de l'épisode, suivi par 5,5 millions de téléspectateurs.

"Lors de certaines scènes, les techniciens me prenaient dans leur bras, émus, je savais alors que j'étais juste", se rappelle-t-elle. "Les personnes se mettaient toujours derrière le fauteuil, me poussaient, c'était insupportable. Ils me privaient du reste de motricité qu'il me restait. On est à la merci des autres, même s'ils veulent bien faire."

Elle était terrifiée avant la scène d'amour

Dans l'une des premières scènes, on la découvre toute nue, aidée de sa belle-soeur pour prendre une douche. Mais c'est bel et bien la scène d'amour, avec le comédien Karim Belghazi qui incarne Nourredine, son compagnon à l'écran, qui a été la plus difficile pour elle. "J'étais extrêmement angoissée, a-t-elle avoué à Télé Poche. "Mon mari m'a rassurée en me disant simplement de faire ce que j'avais à faire et qu'il ne me jugerait pas. Quand on est bien accompagnée, on peut tout tourner."  

Une séquence sexy, certes, mais surtout pas gratuite. "Je me suis retrouvée nue au sens propre comme du point de vue des sentiments", raconte l'actrice."On comprend que la vie ne s'arrête pas, que je suis encore une femme. Cet épisode suit le cheminement de Frédérique de la dépression à la renaissance."

Sur les réseaux sociaux, la performance de la comédienne a été saluée par de nombreux téléspectateurs...

A LIRE AUSSI >> La sexualité des femmes handicapées, le grand tabou : le billet d'Ovidie

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter