"UnReal" : que vaut le premier épisode de la saison 2 ?

TÉLÉ

CRITIQUE - Alors que la saison 1 d'"UnReal" est actuellement diffusée sur NRJ12 en France, la deuxième vient de débuter sur Lifetime aux Etats-Unis ce lundi 7 juin. Un premier épisode, plus grand, plus fort, et qui lance parfaitement la saison 2.

"A la minute où il posera ses mains noires sur des fesses blanches, Twitter va exploser". La saison 2 d'UnReal est lancée de la plus belle et cynique des manières avec "War" le premier épisode, diffusée ce lundi 6 juin. Véritable succès critique lorsqu'elle a débarqué sur Lifetime pendant l'été 2015, UnReal passe pour le moment la difficile épreuve de la saison 2 avec brio.

Rachel (Shiri Appleby) et Quinn (Constance Zimmer) reviennent une nouvelle fois à la tête de l'émission fictive Everlasting, et si la précédente saison explorait déjà en profondeur les coulisses, cette fois-ci les mécanismes de la télé-réalité sont d'avantage approfondis avec la sélection méticuleuses des candidates. Elles sont choisies pour créer des drames et des conflits, rythmer une narration contrôlée par les deux productrices.

"Je veux faire une émission qui cartonne, peut importe la manière"

Cette saison, Everlasting introduit le premier Bachelor noir de l'histoire de l'émission, qui devient rapidement un pion dans le jeu de pouvoir entre Quinn et Chet. Darius, quaterback et star de son équipe de football américain a besoin de redorer son blason.  Évidemment , Rachel et sa légendaire éloquence est là pour le convaincre de pleinement participer à l'émission et, au pire changer son image, au mieux trouver l'amour.

Cette saison, Rachel semble plus que jamais tirer les ficelles et faire de tout le monde ses marionnettes. Et si elle doit faire face à ses névroses personnelles, elle tient son émission d'une main de maître. Elle n'hésite pas à manipuler et piéger les candidates et sa propre équipe. Pauvre Madison (Genevieve Buechner), nouvellement promu productrice. Rachel est claire : "on ne résout pas les problèmes entre les candidates, on les crée et on les filme"

Cette saison 2 sera un véritable jeu de pouvoir, où renversements, trahisons et coup bas rythmeront les coulisses de l'émission. Avec des dialogues plus crus que la saison précédente, UnReal va plus loin dans le cynisme. Plus grand, plus gros, meilleur. Nous connaissions déjà l'envers du décor, la série va maintenant dépasser toutes les limites. Elle va nous montrer qu'elle n'a pas encore été assez loin l'année dernière et nous promet une saison plus sombre et jouissive. 

A VOIR AUSSI 
>>  3 bonnes raisons de regarder "UnReal" ce soir à 20h55 sur NRJ12
>>  "UnReal" renouvelée pour une saison 3

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter