VIDEO - Catherine Solano de "Mariés au premier regard" défend Stéphane Edouard dans "La Médiasphère"

DirectLCI
INTERVIEW - Catherine Solano, qui officie dans "Mariés au premier regard", dont un nouvel épisode est diffusé ce lundi soir sur M6, était invitée dans "La Médiasphère" de LCI. L’occasion pour la sexologue de défendre Stéphane Edouard, le coach en séduction de l’émission accusé de sexisme.

Pour elle, il n’y a aucun problème. A l’occasion de la diffusion ce lundi soir du deuxième épisode de "Mariés au premier regard" sur M6, Catherine Solano était invitée dans "La Médiasphère" de LCI. La médecin sexologue et andrologue a défendu bec et ongles l’émission de téléréalité à laquelle elle collabore. Alors que de nombreuses critiques négatives ont accueilli "Mariés au premier regard", Catherine Solano a notamment expliqué qu’il était essentiel que les candidats aillent jusqu’à passer devant Monsieur le maire. 


"Le mariage ça change quelque chose. Quand vous vous mariez, vous vous engagez, vous avez envie de vous investir et si ça ne marche pas très bien au début, vous vous dites que ça vaut la peine de continuer. Ce qu’on a promis à nos participants c’est une compatibilité sur le long terme, ce n’est pas un coup de foudre (…) Le mariage c’est un moyen d’être certain que les participants s’investissent", a-t-elle assuré.

Je connais Stéphane Edouard depuis un an et je ne l’ai jamais vu sexiste ou machisteCatherine Solano

 Pour démontrer le bien-fondé du concept de l’émission, qui propose à des candidats de se marier sans s’être jamais rencontrés, la sexologue a dégainé un curieux graphique. Elle a ainsi montré deux courbes sur le niveau d’amour des couples dans les mariages arrangés en Inde et les mariages d’amour en Occident. Selon son schéma, au bout de dix ans, le niveau d’amour est deux fois plus bas dans les mariages d’amour que dans les mariages arrangés.


Enfin, Catherine Solano a tenu à défendre son collègue Stéphane Edouard. Le coach en séduction – qui se revendique comme sociologue – est au cœur d’une polémique pour avoir tenu des propos sexistes et machistes sur YouTube et les réseaux sociaux, notamment sur Twitter où il s'exprime sous le pseudo Hommes d'influence.  "Des personnes ont interprété de manière assez lamentable des propos qu’il a eus. Je connais Stéphane depuis un an et je ne l’ai jamais vu sexiste ou machiste", a commenté Catherine Solano qui a promis de prochains épisodes de "Mariés au premier regard". 

Lire aussi

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter