VIDEO – Frédéric Bouraly : non, il n’est pas que José dans "Scènes de ménage"

DirectLCI
INTERVIEW – C’est l’un des piliers de "Scènes de ménage", la série qui cartonne chaque soir sur M6. L’acteur Frédéric Bouraly, alias José, était lundi l’invité de "La Médiasphère" sur LCI.

Acteur, metteur en scène et scénariste… Frédéric Bouraly sait tout faire. Deuis 2009, il est l’interprète de José dans "Scènes de ménage", la fiction humoristique qui cartonne en access, mais aussi en prime sur M6. "Personne n’aurait pu imaginer un succès aussi extraordinaire. Et surtout un succès qui ne baisse pas", a confié l’intéressé à Adrien Borne, ce lundi matin dans "La Médiasphère", sur LCI. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’a pas sa petite explication : "D’abord, c’est drôle. Ensuite c’est très lié au quotidien. Les gens se reconnaissent. Et puis écriture, lumière, son, décors… L’équipe est très exigeante. En permanence. Vous savez, il y a 20 auteurs derrière, et ce sont des tueurs !".

Tout est affaire de sincérité. C’est comme en politique...Frédéric Bouraly

A la longue, son personnage d’employé municipal, un brin paresseux, marié depuis 20 ans à Liliane (Valérie Karsenty), finit-il par être encombrant ? "Encombrant, non. Envahissant peut-être. C’est vrai que les deux premières années, les réalisateurs se demandaient si j’étais capable de faire autre chose." Car en parallèle de la série, Frédéric Bouraly tourne au ciné, et monte régulièrement sur les planches dans "Les Darons" au Théâtre du Splendid et "Conseil de famille", la pièce d’Amanda Sthers qu’il joue dans toute la France. 


Ce qu’on connaît peut-être moins, c’est le côté engagé de l’acteur, qui s’est impliqué il y a peu dans le comité de soutien à Jacqueline Sauvage, sous l’impulsion de sa partenaire au théâtre, Eva Darlan. "Je suis un citoyen, je participe à la vie de mon pays et ce qui est arrivé à Jacqueline Sauvage m’a révolté", raconte le comédien qui a conscience que l’engagement des artistes n’est pas toujours bien vu par le grand public : "Tout est affaire de sincérité. C’est comme en politique... Messieurs, quand vous avez merdé, n’hésitez pas à le dire !".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter