VIDEO - JoeyStarr, battu par son père : "Je n'excuse pas mais je comprends"

TÉLÉ

CONFIDENCES - JoeyStarr est l'invité de Marc-Olivier Fogiel dans son émission "Le Divan", qui sera diffusée mardi soir sur France 3. Son enfance très difficile, ses rapports avec les femmes, la violence… le rappeur de NTM, très touchant, s'est livré sans fard.

Derrière JoeyStarr, il y a Didier Morville. Le rappeur de NTM est revenu sur l'histoire de sa vie dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel "Le Divan", qui sera diffusée mardi soir sur France 3. L'artiste a notamment raconté son enfance très difficile.

Alors qu'il est âgé de trois, quatre ans, ses parents divorcent et son père arrive à obtenir sa garde. Dès lors, les ponts sont coupés avec sa mère. "On lui a enlevé son fils", a raconté JoeyStarr qui a même cru que sa maman était décédée.

L'absence d'un père

Coups de ceinture, claques… dans le deux-pièces de la cité de Saint-Denis où il vit avec son père, la violence est la règle. "Je n'excuse pas mais je comprends. Mon père il a reproduit quelque chose. Le jour où j'ai senti que je pouvais répondre, je suis parti", a expliqué l'acteur qui a découvert sur le tard qu'il avait plusieurs demi-frères.

Aujourd'hui, JoeyStarr n'a plus aucune relation avec lui. "Rien, néant. Cette personne n'existe pas pour nous. On ne l'intéresse pas. On ne la tourne pas cette page. Tu as un géniteur quelque part et le mec en a rien à foutre de ta gueule", a-t-il lancé.

"J'ai vachement de mal à me faire aider"

Condamné en 2009 pour violences conjugales, JoeyStarr a avoué avoir beaucoup de mal à se contrôler. "J'ai une colère constante qui est en moi. Mais je n'ai jamais été le mec qui rentre chez lui et qui bat sa femme. C'est un problème de gestion d'humeur", a-t-il dit en précisant qu'il regrettait cette violence.

Mais malgré cette prédisposition, il ne cherche pas de soutien extérieur. "J'ai vachement de mal à me faire aider", a avoué celui qui, en temps normal, est un homme "galant" avec les femmes. 

Un "moteur affectif" avec ses enfants

"Je ne veux plus me retrouver dans cette posture-là (…) J'espère que ça n'arrivera plus jamais. Malheureusement, j'ai ce mode de communication, qui passe par la colère", a raconté ce père de trois enfants Mathis, 10 ans, Khalil, 8 ans, et Marcello, 1 an. 

Avec eux, JoeyStarr se dit "spartiate" "pas gaga". Et même s'il n'est pas un exemple à suivre, il est pour ses garçons un "moteur affectif", loin, très loin de ce qu'il a pu connaître. 

A LIRE AUSSI 

>>  VIDEO - Avant "Nouvelle Star", retour sur 5 dérapages mémorables de JoeyStarr à la télé
 

Lire et commenter