"L’Afrique a gagné la Coupe du Monde" : l’humoriste Trevor Noah a-t-il été mal compris ?

DirectLCI
POLEMIQUE - Trevor Noah a-t-il dérapé ? Depuis lundi, l’humoriste sud-africain est la cible d’attaques virulentes suite à ses commentaires après la victoire de l’équipe de France au Mondial de football. Et une phrase en particulier qui a déjà fait le tour du monde des réseaux sociaux. Il s'en est expliqué mercredi sur le plateau de son émission.

"Time Magazine" l'a récemment désigné parmi les 100 personnalités les plus influentes de la planète. Si l'humour corrosif du Sud-africain Trevor Noah fait le plus souvent l'unanimité, sa manière de célébrer le sacre de l'équipe de France de football, lundi sur le plateau de son "Daily Show", sur la chaîne américaine Comedy Central, n'a pas plu à tout le monde. "L’Afrique a gagné la Coupe du monde !", a-t-il scandé quatre fois avant de faire le signe des guerriers du Wakanda, le peuple fictif du superhéros Marvel "Black Panther".


"Je comprends, ils doivent dire que c’est l’équipe française… mais regardez ces mecs !", a-t-il poursuivi, alors qu'apparaissait à l'écran une photo des 11 finalistes vainqueurs de la Croatie (4-2). "On ne chope pas un tel bronzage en se promenant dans le Sud de la France ! Si vous ne comprenez pas, sachez que la France est l’équipe de secours de l’Afrique. Une fois que le Sénégal et le Nigéria ont été éliminés, c’est elle qu’on supporte !"

Un enfant de l'apartheid

Trevor Noah a ensuite fait la comparaison avec le chanteur américain Paul Simon lorsqu’il remporta le Grammy Award en 1986 son album de world music "Graceland". Et qui suscita la controverse pour avoir été enregistré à Johannesburg, en plein apartheid. Une référence évidente à l'histoire personnelle de l'humoriste puisqu’il est né en 1984, fruit de l’union interdite par le régime sud-africain de l’époque entre un homme blanc et une femme noire. Lorsqu’il se lance dans le stand-up, à la fin des années 2000, la dénonciation du racisme et les questions d’identité seront cœur de ses spectacles.

Le 6 janvier 2012, Trevor Noah devient le premier humoriste africain à se produire dans le populaire "Tonight Show" de Jay Leno, une institution télé outre-Atlantique. Son art du rire ravageur et engagé lui ouvre les portes des plus grandes salles à travers les Etats-Unis. Et trois ans plus tard, la chaîne Comedy Central lui propose de remplacer Jon Stewart à la tête du Daily Show. Après des débuts difficiles, il a le vent poupe, porté par des sketches anti-Trump redoutables. SI bien qu'il a récemment été reconduit jusqu’en 2022.


"Honteux et surtout pas drôle", a réagi chez nous l’animateur Nagui, après avoir découvert ses commentaires sur l’équipe de France, résumant le sentiment de nombreux internautes. Mais aussi de l’ambassadeur de France Gérard Araud, qui a écrit une lettre à l’humoriste pour lui exprimer sa désapprobation. Visiblement touché, la star du "Daily Show" a profité d’un break, filmé par les caméras de l’émission, pour répondre mercredi aux attaques… mais aussi lire le courrier en question, avec "le french accent", s’il vous plaît.

Mon opinion c’est que les Noirs du monde entier ont célébré l’africanité des joueurs français. Pas de manière négative mais de manière positiveTrevor Noah

Alors que l’ambassadeur de France lui reproche de "nier l’identité française" des joueurs de Didier Deschamps, Trevor Noah livre une explication de texte qui vaut le détour : "Je suis Sud-Africain, Africain, j’ai regardé la Coupe du monde depuis les Etats-Unis. Et mon opinion c’est que les Noirs du monde entier ont célébré l’africanité des joueurs français. Pas de manière négative mais de manière positive en se disant : ’Regardez ces Africains qui peuvent devenir Français. C’est la célébration de cette réussite.'"


Il poursuit : "Ce que je trouve bizarre c’est qu’on dise : 'Ils ne sont pas Africains, ils sont Français.' Moi je réponds : 'Pourquoi ils ne peuvent pas être les deux ?', s’interroge-t-il sous les applaudissements du public de l’émission. "Pourquoi cette dualité n’est-elle accordée qu’à un groupe limité de gens ? (…) Ce qu’on nous dit ici c’est que pour être Français, il faut qu’ils effacent tout ce qui est Africain ? (...) Ces joueurs, je les adore. Paul Pogba, N’Golo Kanté… et j’adore leur façon d’être Africains et j’adore leur façon d’être Français. Et je dis aussi qu’il ne faut pas retirer leur africanité." 


"C’est ça que j’aime en Amérique", insiste Trevor Noah. "Ce n’est pas un pays parfait. C’est que les gens peuvent continuer à célébrer leur identité tout en étant Américains. On peut aller dans une parade le jour de la  Saint-Patrick célébrer le fait qu’on est Irlandais ou une fête porto-ricaine pour célébrer ses origines Porto-ricaines et être Américain en même temps (…) Ici on nous dit : 'Non. Vous êtes uniquement Français.'"

Trevor Noah fait ensuite une allusion directe à l’actualité hexagonale. "Il y a quelque chose qui m’attriste quand je lis des articles sur l’Afrique et quand j’entends ce que certains hommes politiques disent, en particulier en France, sur les migrants africains. Lorsqu'ils sont au chômage, quand ils peuvent avoir commis un crime ou qu’ils sont considérés peu recommandables, ce sont des immigrés africains. Mais quand leurs enfants gagnent une Coupe du monde pour la France, il ne faudrait parler d'eux que comme des Français."


L’humoriste poursuit sa démonstration avec une image qui a fait le tour du monde : "On l’a vu avec cet homme africain – Mamadou Gassama – ndlr – qui a escaladé un immeuble pour sauver un bébé. On l’a regardé grimpé, il a sauvé l’enfant, et ensuite ils lui ont donné la citoyenneté française. On lui a dit : vous êtes maintenant Français. Donc il n’est plus du tout Africain ? C’est ça qu’on dit ? Lorsqu’il est en bas, il est Africain. Et dès qu’il grimpe et qu’il sauvé le bébé, il est devenu Français ? Alors que s'il fait tomber le bébé, c'est l'Africain qui fait tomber le bébé ?"

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter