VIDEO - La bande de "TPMP" réagit aux confessions de Nabilla dans "Sept à Huit"

TÉLÉ

ANALYSE – C'est une interview qui a fait couler beaucoup d'encre. Qu'ont pensé les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" de l'interview-confession de Nabilla diffusée dimanche dans "Sept à huit", sur TF1 ? La starlette était-elle sincère ou tout cela n'est-il qu'un gros coup de communication ?

Ils adorent balancer sur les autres. Alors quand il s'agit de donner leur avis sur Nabilla, leur ancienne collègue, les chroniqueurs de "Touche pas à mon poste" ne se sont pas fait prier. Lundi soir, Cyril Hanouna et ses petits camarades sont revenus sur l'interview de Nabilla, diffusée dimanche dans "Sept à huit". Après une longue période de silence et un passage par la case prison, l'ancienne candidate des "Anges" fait son grand retour sur le devant de la scène avec la publication le 14 avril d'une autobiographie baptisée Trop vite (Robert Laffont).

Alors que Nabilla sera jugée le 19 mai prochain pour violences volontaires aggravées contre son compagnon Thomas Vergara, la bimbo entièrement relookée (elle a troqué ses décolletés vertigineux pour une chemise bleue et un jean) est revenue sur sa célébrité fulgurante mais surtout sur sa cavale amoureuse avec Thomas. Sans oublier la fameuse nuit où elle a poignardé son compagnon.

"Je crois moyennement à cette rédemption, c'est un formidable coup marketing"

Si TF1 a évidemment réalisé un joli coup médiatique en invitant Nabilla, la véritable question que Cyril Hanouna a posé aux anciens collègues de la jeune femme est de savoir si elle avait été sincère. Et les avis sont plutôt partagés. "On ne peut pas reprocher à Nabilla de donner sa version du procès, moi je la crois sincère", a estimé Valérie Benaim tandis qu'Enora Malagré a admis que Nabilla avait été "touchante".

Même si la jeune femme a versé quelques larmes durant son entretien avec Thierry Demaisière, tous sont cependant d'accord sur un point : tout cela n'est qu'une vaste opération de communication avant le procès qui attend Nabilla dans un mois."Son livre est une thérapie, mais c'est aussi très stratégique à quelques semaines de son procès", analyse Gilles Verdez. "Je crois moyennement à cette rédemption, c'est un formidable coup marketing", estime également Mathieu Delormeau au sujet de son ancienne chroniqueuse pour qui il éprouve visiblement encore de la rancœur.

"Elle se victimise, je ne l'ai pas trouvé très sincère"

"Moi je la trouve sincère, même si c'est évidemment une opération de communication, il suffit de voir comment elle est habillée et maquillée", a estimé Jean-Luc Lemoine. "C'est pour se faire de l'argent !", s'est emporté Jean-Michel Maire qui n'y croit pas une seconde. "Elle se victimise, je ne l'ai pas trouvé très sincère", le rejoint Thierry Moreau qui estime comme ses collègues que le livre va marcher.

"Moi ça me choque ! J'espère qu'elle se rend compte de la chance et du privilège qu'elle a de s'exprimer avant son procès", a tenu à souligner Enora Malagré. Mais l'interview était mignonne, c'est une jolie campagne de communication pour vendre son bouquin", poursuit la chroniqueuse qui trouve cette histoire "surréaliste".


A LIRE AUSSI
>> 
VIDÉOS - En larmes, Nabilla raconte comment elle a perdu pied avec Thomas Vergara
>> 
Nabilla arrive désormais à vivre avec "seulement" 4000 euros par mois
>> 
Que risque Nabilla pour avoir violé son contrôle judiciaire ?

Lire et commenter