VIDÉO - "L'Amour est dans le pré" : Thierry, très chaud, pour son speed-dating

VIDÉO - "L'Amour est dans le pré" : Thierry, très chaud, pour son speed-dating

DATING - Thierry est chaud comme la braise. Ce lundi soir, l'agriculteur de "L'Amour est dans le pré" va enfin rencontrer ses prétendantes lors d'un speed-dating.

Ce lundi soir, la saison 10 de "L'Amour est dans le pré" se poursuit sur M6. Ce troisième épisode mettra ainsi en avant Jean-Baptiste, éleveur de vaches allaitantes et de volailles du Tarn, Cyrille, éleveur de vaches allaitantes et laitières en Meurthe-et-Moselle, Claude, propriétaire d'une pension pour chevaux et céréalier dans le Val d'Oise, Jacky, éleveur de porcs de Mayenne, et Thierry, viticulteur et arboriculteur du Vaucluse.

Des femmes habillées en noir

Avant l'arrivée des prétendantes chez les célibataires, les téléspectateurs découvriront les traditionnels speed-datings. Un événement des plus importants pour les agriculteurs à la recherche de l'âme-soeur, surtout pour Thierry. Ce dernier est d'ailleurs très gâté puisque six prétendantes ont fait le déplacement pour le séduire. Le viticulteur, attiré par les femmes habillées en léopard, est d'autant plus heureux que les candidates ont joué la carte sexy en enfilant leurs robes moulantes et leurs bas noirs.

Catherine, une commerçante de Montpellier âgée de 58 ans, a en tout cas déjà tapé dans l'œil de Thierry. L'agriculteur, lui, se frotte déjà les mains à l'idée de rencontrer sa belle. "Ohlala coquin de sort !", lâche-t-il en admirant la candidate s'avancer vers lui. Reste à savoir s'il réussira à ne pas perdre ses moyens...

A LIRE AUSSI
>>
"L'amour est dans le pré 10", épisode 1 : des larmes, du charme et déjà deux abandons
>> "L'Amour est dans le pré" : Guillaume, l'agriculteur gay de M6, bientôt marié ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Il n'y a pas de décrue globale de l'épidémie mais nous avons des raisons d'être optimiste", assure Gabriel Attal

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.