VIDÉO - "Le Jour du Seigneur" : un lapsus un peu gênant

TÉLÉ
TÉLÉ – Interrogé dans l'émission religieuse de France 2 sur le nombre décroissant de prêtres, un séminariste a la langue qui a fourché... Dommage pour lui, l'émission était en direct.

C'est un laspus assez divin. Ce dimanche, dans Le Jour du Seigneur, David Milliat recevait Monseigneur Podvin ainsi qu'un séminariste, Nicolas Boucée. Interrogé sur le nombre décroissant de catholiques pratiquants et de prêtres, le jeune homme visiblement intimidé par les caméras a commis un lapsus un peu gênant.

"On se serre les couilles"

Evoquant la solidarité entre séminaristes, sa langue a quelque peu fourché. "Et bien, ça ne me fait pas tellement peur parce que je vois que, dans notre diocèse, des choses sont mises en place, justement pour ne pas se sentir seul" a commencé le séminariste, qui explique que des rencontres régulières sont organisées entre prêtres "pour échanger sur ce qu'ils vivent au quotidien". "Et même si on est peu nombreux, voilà, on se serre les couilles... les coudes, et voilà" a-t-il conclu. Un grand moment de solitude.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter