VIDEO - Léa Salamé raconte sa grossesse à Michel Drucker : "Ce n’était pas prévu"

VIDEO - Léa Salamé raconte sa grossesse à Michel Drucker : "Ce n’était pas prévu"

CONFIDENCES - Future maman, la journaliste Léa Salamé était l’invitée dimanche de Michel Drucker sur France 2 dans "Vivement la télé". L’occasion d’évoquer une grossesse qui va la tenir absente des plateaux de télé pendant quelques semaines…

Ce lundi soir, les téléspectateurs de France 2 découvriront un nouveau numéro du magazine culturel "Stupéfiant !" présenté par Léa Salamé. Le dernier avant quelques semaines pour la journaliste, enceinte de plus de six mois ? Si du côté de la chaîne, contactée par LCI, rien ne filtre au sujet de son remplacement, la question se pose puisque celle qui incarne le programme lancé en septembre 2016 est officiellement en congé maternité depuis le 9 février.

Ce jour-là, elle livrait sa dernière interview politique dans la matinale de France Inter, un rendez-vous qui sera animé durant l'intérim par Alexandra Bensaïd. Quelques heures plus tard, elle recevait la patronne du Front National Marine Le Pen dans "L’Emission Politique", aux côtés de David Pujadas. Avec à la clé un record d’audience pour le programme politique de France 2, avec plus de 3.5 millions de téléspectateurs.

Toute l'info sur

La Médiasphère

C'était une année professionnelle extrêmement chargée pour moi- Léa Salamé

Ce dimanche, l’ex-chroniqueuse d’"On n’est pas couché" était l’invitée de Michel Drucker dans son émission "Vivement la télé". L’occasion d’évoquer une grossesse qui va la tenir éloignée des plateaux. "Ce n’était pas prévu car c’était une année professionnelle extrêmement chargée pour moi", a-t-elle confirmé à l’animateur. "Je mène ça tambour battant en essayant de continuer à marier ma carrière tout en ayant mille choses en tête sur l’arrivée de ce premier enfant avec toutes les angoisses que, forcément, ça suscite."

La future maternité de Léa Salamé, en couple avec l’intellectuel Raphaël Glucksmann, avait été dévoilée le 24 novembre dernier par Nathalie Kosciusko-Morizet. Quelques jours après avoir affirmé que François Fillon lui avait refusé un poste de ministre parce qu’elle était enceinte, l’ex-candidate à la primaire de la droite était revenue sur ses propos en prenant la journaliste à témoin : "C’est un problème de regard sur les femmes enceintes. Vous le savez bien puisque c’est votre situation actuellement."

Lire aussi

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : quelles dispositions en France ? Olivier Véran s'exprime

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.