VIDÉO - "Les méchants, c'est pas très gentil" : Brandon s'invite sur le plateau du "Petit Journal"

VIDÉO - "Les méchants, c'est pas très gentil" : Brandon s'invite sur le plateau du "Petit Journal"

DirectLCI
MESSAGE DE PAIX – Brandon est devenu un vrai phénomène du haut de ses 6 ans. Le petit garçon tenait, 2 jours après les attentats de Paris du 13 novembre, un vrai discours de paix et de tolérance. Depuis, les réseaux sociaux se sont fait l'écho de ce message. Invités par "Le Petit Journal" de Canal +, Brandon et son père, Angel sont revenus sur ce moment. Magique.

Brandon a 6 ans et il a ému le monde entier. Dimanche 15 novembre, après les attentats de Paris, le petit garçon et son père, Angel, étaient interviewés par Martin Weill pour "Le Petit Journal". Avec ses mots d'enfant, il exprimait l'horreur face aux événements tragiques qui ont touché la ville le 13 novembre dernier.

"Ils sont très très méchants. Et les méchants, c'est pas très gentil (...) Ils ont des pistolets, ils peuvent nous tirer dessus parce qu'ils sont très très méchants (...) Les fleurs et les bougies, c'est pour nous protéger", disait Brandon dans une vidéo devenue depuis virale. Tous les médias français et internationaux ont fait des sujets sur ce petit bonhomme haut comme trois pommes et son père avec son discours de paix et de tolérance qui arrachait les larmes.

Fier de passer à la télé

Ce vendredi 20 novembre, Brandon et Angel étaient les invités du "Petit Journal" pour revenir sur ce moment et parler du phénomène. "Comme tout le monde, on a été très touché par les événements, explique le papa. Brandon me posait beaucoup de questions, alors j'ai décidé de lui montrer et de me rendre sur place".

A VOIR AUSSI >> "Les méchants ne sont pas très gentils" : la vidéo du "Petit Journal" qui fait du bien

Brandon est en CP et est fier de dire que son maître et ses camarades de classe l'ont "vu à la télé". Les quelques paroles de l'enfant font rire le public présent comme sa confession pour la minute de silence. Quand Yann Barthes lui demande s'il a parlé pendant cet instant, l'enfant sourit et répond "bah oui". L'animateur enchaîne et se vante : "J'ai l'impression d'être Jacques Martin". Ce petit Brandon peut être fier. À 6 ans, il a fait de son innocence et de sa candeur un vrai message de paix, comme l'ont salué les équipes de Canal+ et les téléspectateurs.

Interview de Brandon et de son père Angel - Le Petit Journal du 20/11

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter