VIDEO - Lio : maman au bord de la crise de nerfs chez Alessandra Sublet

VIDEO - Lio : maman au bord de la crise de nerfs chez Alessandra Sublet

DirectLCI
COUP DE BLUES – Invitée mercredi soir de l'émission d'Alessandra Sublet, "Un soir à la Tour Eiffel" sur France2, la chanteuse Lio a fait part de ses difficultés à élever ses enfants seule. Et révélé qu'elle était en psychanalyse lourde pour apprendre à gérer.

Lio n'a pas la pêche. Elle déprime, même. Mercredi soir, la chanteuse a un peu plombé l'ambiance joyeuse qui régnait sur le plateau d'Un soir à la Tour Eiffel, l'émission hebdomadaire d'Alessandra Sublet sur France 2. Après la diffusion des nouveaux épisodes de Fais pas ci, fais pas ça , l'animatrice proposait en effet un débat sur le thème "Familles françaises : les nouveaux modèles", en compagnie des acteurs de la série. Et de plusieurs intervenants dont Lio, 52 ans, de son vrai nom Vanda Maria Ribeiro Furtado Tavares de Vasconcelos.

En psychanalyse pour aider ses enfants

La chanteuse, maman de six enfants, nés de pères différents, a paru d'emblée déprimée, voire angoissée, un sentiment renforcé par sa coiffure – les cheveux longs défaits, racines blanches apparentes. Comment fait-il pour trouver l'équilibre ? "On ne trouve pas", lâche d'emblée l'ex-jurée de Nouvelle Star. "Moi je suis en psychanalyse lourde trois heures par semaine et toutes les semaines pour essayer d'accompagner mes enfants. Même la plus grande a besoin de ça parce qu'ils ont vécu dans quelque chose d'absolument pas rassurant et de quelque chose qui est difficile et qu'ils payent ça", explique-t-elle.

"Et nos enfants dans tout ça ?"

Alors que les autres intervenants, l'animatrice des Maternelles Julie Vignali en tête, tentent d'aborder le sujet de façon plus "positive", la chanteuse enchaîne, remontée comme jamais. "Moi je voudrais parler de la responsabilité que nous avons, adultes, envers nos enfants, c'est ça qui est mis à mal, c'est ça qu'on ne réfléchit pas assez (sic). On parle de nos droits, et on a le droit d'adopter, de procréer médicalement assisté, on a des droits et des droits et encore des droits, et nos devoirs ? Et nos enfants dans tout ça ?"

Sur les réseaux sociaux, les internautes n'ont pas manqué de commenter l'intervention de Lio, entre stupeur, compassion et agacement. Et vous, qu'en pensez-vous ? 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter