VIDEO - Mathieu Madénian et Thomas VDB rejouent pour Yann Barthès leur sketch censuré par France 2

DirectLCI
POLEMIQUE - C’est le scandale cathodique de la semaine. Censuré par la direction de France 2, le duo Mathieu Madénian-Thomas VDB est venu s’expliquer mercredi sur le plateau de "Quotidien". L’occasion de rejouer le sketch qui a déplu à Delphine Ernotte…

Ils se faisaient une joie de revenir à l’antenne. Une dizaine de jours après l’arrêt de l’émission "Actuality" où ils officiaient, Mathieu Madénian et Thomas VDB devaient reprendre lundi leur pastille comique quotidienne sur France 2, juste après le JT, à 20h37 précisément. Sauf que moins d’une heure avant la grande première, un coup de fil de leurs producteurs leur a annoncé que la direction de la chaîne avait changé d’avis.


Le duo exprimera sa déception, non sans humour, dans une vidéo postée sur Twitter. La patronne de France Télévisions leur répondra dans un tweet surréaliste. "Je vous dois la vérité : vous ne me faites pas rire", écrira ainsi Delphine Ernotte. Un peu curieux lorsqu’on se rappelle que 120 pastilles du même type ont été diffusées l’après-midi pendant Actuality depuis septembre dernier. Avec un franc succès, amplifié par la chaîne Youtube de l’émission.

C’est ce qu’ont rappelé les deux camarades mercredi soir sur le plateau de "Quotidien", avant que Yann Barthès leur demande, faute d’avoir pu mettre la main sur la vidéo incriminée, de rejouer le sketch pour les téléspectateurs de TMC. Face caméra, ils s’y adressent à Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon, leur reprochant de ne pas s’entendre pour proposer une candidature unique au premier tour. Avant de leur suggérer quelques trucs pour redynamiser leur campagne. 


"Ouvrez un compte en Suisse", "agressez sexuellement une collaboratrice" ou encore "si vous êtes convoqués par les juges, n’y allez pas", conseillent-ils, entre autres, aux deux candidats de gauche. Bref des allusions à la campagne électorale comme ils l’ont toujours fait depuis les débuts d’une collaboration qu’ils espèrent poursuivre sur une autre chaîne à l’avenir. Pourquoi pas Equidia, qui a proposé de les accueillir, après l'appel lancé dans leur sketch. Peut-être TMC ou C8, qui auraient contacté le duo de façon plus officielle...

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter