VIDÉO – Michel Cymes fustige la pudibonderie de Facebook

VIDÉO – Michel Cymes fustige la pudibonderie de Facebook

TÉLÉ
DirectLCI
COUP DE GUEULE – Le présentateur du ''Magazine de la santé'', sur France 5, s'est insurgé contre la censure dont a été victime la page de ''Allô Docteurs'' sur le réseau social à cause de la photo d'une femme montrant ses seins à un médecin.

Michel Cymes n'a pas sa langue dans sa poche. Le présentateur du ''Magazine de la santé'', sur France 5, vient une nouvelle fois de le prouver. Au cours de son émission diffusée ce mercredi, il a fustigé Facebook qui a censuré la page de ''Allô Docteurs''. Dans ce programme qui suit le ''Magazine de la santé'', il répond toujours en compagnie de Marina Carrère d'Encausse, aux questions des téléspectateurs sur un thème de santé.

Sur Facebook, "il n'y a que des belles choses"

''C'est bientôt Noël, vous savez : le monde merveilleux des étoiles, de la neige, des sapins. Aujourd'hui, nous allons vous raconter le monde merveilleux selon Facebook, un monde dans lequel il n'y a que des belles choses, que des gens heureux, que de belles images. Sûrement pas ce genre de choses qu'on trouve sur notre site Allô Docteur, où une dame montre ses seins à un docteur probablement très pervers."

"Quand les gentils messieurs de Facebook voient ça, ils nous avertissent très vite en nous rappelant ce qui ne doit pas se faire dans leur monde merveilleux. Et ils bloquent le compte Allô Docteur pendant trois jours'', a taclé Michel Cymes.

EN SAVOIR + >> Michel Cymes et Frédéric Lopez, les animateurs préférés des Français

C'est ''limite Sodome et Gomorrhe''

De fait, la politique de Facebook est claire. Peu importe le domaine – santé ou culture – les photos de sein ou de sexe n'ont pas droit de cité sur le réseau social. En 2011, un artiste avait ainsi été banni pour avoir utilisé la toile de Courbet ''L'Origine du monde'' comme photo de profil.

''Nous allons aider les Mormons qui sont derrière leur écran afin qu'ils ne perdent pas de temps en montrant ce qu'on peut également trouver sur la page Facebook de l'émission, soit un zizi de petit garçon avant circoncision. Oulala. Et avec l'extrémité terminale du tube digestif on est limite Sodome et Gomorrhe'', a ironisé Michel Cymes avant de conclure son émission par ''Merci Facebook et bonne fête''.

EN SAVOIR + >> Pourtant, Facebook avait abaissé sa censure sur les seins...

Sur le même sujet

Lire et commenter