VIDÉO - Michel Onfray ne reconnaît pas Nabilla dans "Le Petit Journal"... mais apprécie ses "arguments"

VIDÉO - Michel Onfray ne reconnaît pas Nabilla dans "Le Petit Journal"... mais apprécie ses "arguments"

RÉACTIONS - Mais que pense Michel Onfray de Nabilla ? Si le philosophe ne la connaît pas, il apprécie ses arguments.

Jeudi soir, Michel Onfray était l'invité du "Petit Journal" de Canal +. A l'occasion de la promotion du livre du philosophe, Cosmos, Yann Barthès a demandé à ce dernier de commenter en seulement un mot les photos de quelques personnalités. Après les clichés de François Hollande et Manuel Valls, il a ainsi qualifié Emmanuel Macron d'"Emmanuel Micron", Marine Le Pen d'"un leurre" et Bernard Henri-Levy de "Monsieur Dombasle". Mais les choses se sont corsées lorsque est arrivée la photo de Nabilla.

"Des arguments convaincants"

"Une femme qui a des arguments, mais je ne la connais pas", a lâché le philosophe, provocant les rires des spectateurs. Ce dernier, visiblement troublé par le décolleté généreux de la demoiselle, a ainsi avoué ne connaître que son nom, tout en confiant qu'il trouvait les arguments de la bimbo "convaincants". Grâce au "Petit Journal", Michel Onfray a donc enfin pu mettre un visage sur le prénom de Nabilla, qui a pourtant fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois en raison de sa mise en examen pour tentative de meurtre à l'encontre de son compagnon Thomas Vergara.

A LIRE AUSSI
>> VIDÉO - Affaire Nabilla : Thomas donne sa version des faits
>> Nabilla va sortir un livre "qui va faire du bruit"

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la Haute autorité de santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre les 2 doses de vaccin à ARNm

Biden à la Maison Blanche : comment il a redécoré le Bureau ovale

EN DIRECT - Impeachment : le procès en destitution de Donald Trump commencera la 2e semaine de février

Comment la Chine se trouve de nouveau confrontée à l’épidémie, un an après son apparition

Paris : un adolescent lynché sur la dalle Beaugrenelle, ses agresseurs recherchés

Lire et commenter