VIDÉO - Nicolas Bedos s'adresse à François Hollande et Julie Gayet dans "On n'est pas couché"

VIDÉO - Nicolas Bedos s'adresse à François Hollande et Julie Gayet dans "On n'est pas couché"

TÉLÉ
DirectLCI
BUZZ - Nicolas Bedos s'est encore fait remarquer dans "On n'est pas couché" sur France 2. Dans une chronique, le jeune homme s'est notamment directement adressé à François Hollande et Julie Gayet.

Nicolas Bedos récidive. Samedi soir dans On n'est pas couché, le chroniqueur a proposé un retour sur sa dernière chronique au sujet de Dieudonné . "Je remercie solennellement l'Etat israélien, qui a bien voulu me cacher pendant quelques semaines. Des gens merveilleux, bien que légèrement collant", déclare-t-il.

"Je demande du fond du cœur à tous les juifs de France de me lâcher la grappe. Ce n'est pas parce que je me suis opposé à M. Dieudonné que vous avez le droit de me faire des bisous dans la rue", confesse-t-il, avant de notamment ajouter : "J'adore le porc. D'ailleurs, si je suis rentré en France, c'est que je suis bien décidé à récupérer mon harem de cochonnes parisiennes, notamment quelques actrices dans lesquelles François Hollande a osé s'introduire".

Nicolas Bedos s'en prend encore à François Hollande

Le chroniqueur continue de plus belle en s'adressant encore une fois au président de la République. "Cher François, que ce soit bien clair, l'Élysée c'est à toi. (...) Les gonzesses sont nos attributions. En plus c'est nouveau, on ne t'a jamais vu aux réunions des infidèles célèbres. Tu portais un casque là aussi ?", demande-t-il. La Gayet, c'est du lourd, mec. Nous, Gayet, on la tente en 4e année. Ça fait 7 ans que je potasse le dossier. (...). Avec la tronche que t'as, si ce n'est pas de l'abus de pouvoir...".

Nicolas Bedos poursuit sa chronique en appelant Julie Gayet à la raison. "Julie, mon amie, sors de là immédiatement. T'es tombée dans un traquenard. Tu veux que je te dise, les hommes politiques sont le sida des vedettes. Demande à Pulvar, Grace Kelly, Schönberg, Anne Sinclair, Carla Bruni (...) Je te redonne mon numéro : 04 47 625, c'est l'indicatif yiddish, 18 27 22 La politique est un poison, reviens tout de suite à la maison".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter