VIDÉO - ONPC : Nicolas Bedos et Yann Moix se prennent la tête sur l'affaire Baupin

TÉLÉ

Toute L'info sur

L'affaire Denis Baupin

DISPUTE - Samedi soir, sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché", Yann Moix a interrogé Emmanuelle Cosse sur les accusations de harcèlement sexuel à l'encontre de Denis Baupin, compagnon de la ministre du Logement. Une ligne de questions que n'a pas du tout apprécié Nicolas Bedos, également invité.

Jeu de joutes verbales samedi 29 octobre entre Nicolas Bedos et Yann Moix. Le premier, ancien chroniqueur de l'émission, venu défendre son film L'Inventaire, assistait à l'interview d'Emmanuelle Cosse par le second, actuel intervenant de l'émission "On n'est pas couché". 

Sur le plateau, Yann Moix a interrogé la ministre du Logement sur les accusations de harcèlement sexuel à l'encontre de son compagnon Denis Baupin. Ce que visiblement Nicolas Bedos n'a pas apprécié. Alors que la ministre finissait de répondre à l'écrivain, le comédien n'a pu s'empêcher de faire une remarque. "Tu as décidément beaucoup plus de délicatesse dans ce que tu écris que dans ce que tu dis", a-t-il ainsi lancé à l'intention de Yann Moix. "La brutalité avec laquelle tu assènes des choses aussi violentes, aussi dures pour cette femme qui en face de nous..." 

Bien entendu, le chroniqueur s'est alors défendu de faire son métier. Ce qui n'a pas arrêté le comédien. "C'est trop dur de parler comme ça. Tu es un écrivain, tu es un romancier, tu as un être humain devant toi et tu parles comme un flic" a reproché Nicolas Bedos.

Lire aussi

    Relancer la polémique des "343 salauds"

    Après avoir rappelé que poser des questions violentes faisait partie du travail de journaliste, Yann Moix a attaqué Nicolas Bedos sur un ancien dossier. "Je vous rétorquerai, avant que vous ne jouiez trop les matadors, que je n'ai pas signé la pétition des 343 salauds favorables à la prostitution. Je respecte les femmes", a-t-il ainsi asséné à l'ancien chroniqueur de l'émission. Yann Moix faisait référence à une pétition rédigée et publiée par le magazine Causeur en 2013 contre la pénalisation des clients de prostituées. Une pétition signée par de nombreux noms célèbres dont Frédéric Beigbeder, Eric Zemmour et... Nicolas Bedos.

    Et visiblement ce dernier n'a pas apprécié le tacle du romancier. "Oh ben t'es vraiment un petit c**. C'est vraiment dégueulasse de faire ça", a-t-il réagi. Et d'expliquer qu'il ne critiquait que la forme du discours du chroniqueur et non le fond. "Tu es un grand styliste. Je te renverrai demain par mail la longue sortie que tu as faires sur le sujet en question [la pétition, ndlr], et à mon avis tu le reliras avec déplaisir", a ainsi rétorqué Nicolas Bedos. Le dernier mot a cependant été pour Yann Moix, avec une ultime passe : "Je pense qu'un mail où tu rentranscriras mes propos sera stylistiquement ce que tu auras fait de meilleur".

    Vidéo : l'échange entre Yann Moix et Nicolas Bedos

    Lire aussi

      Sur le même sujet

      Et aussi

      Lire et commenter