VIDÉO - Polémique sur Maxime Hamou : quand Hanouna et ses chroniqueurs trouvent des circonstances atténuantes au tennisman

DirectLCI
SEXISTE OU PAS SEXISTE ? - Cyril Hanouna est revenu mardi soir dans TPMP sur l'attitude déplacée du joueur Maxime Hamou avec une journaliste d'Eurosport lors d'une interview en direct à Roland-Garros. Certains chroniqueurs ont pris la défense du tennisman, en expliquant qu'il fallait mettre son geste sur le compte de son état d'ébriété.

Quand une polémique fait parler d'elle, elle atterrit toujours sur le plateau de "Touche Pas à Mon Poste".  Mardi, le nom de Maxime Hamou a circulé partout sur la toile. Baisers forcés, bras autour du coup... le tennisman de 21 ans a fait parler de lui par son attitude très inappropriée à l'égard de la journaliste d'Eurosport Maly Thomas, qui était en train de l'interviewer. 


Cyril Hanouna a tout d'abord diffusé la séquence de la chaîne sportive avant de lire la réaction livrée par la journaliste à nos confrères du Huffpost : "Il  ne donne pas une bonne image de lui. Il se détruit tout seul en faisant ça",  expliquait-elle, en précisant que son intention n'était pas de "banaliser cette scène" tout en ne souhaitant pas "faire une polémique".  

À peine le speech terminé que déjà les chroniqueurs de TPMP accusent Maly Thomas d'être responsable du bourbier médiatique dans lequel s'est enfoncé le jeune joueur : "Moi ce qui m'amuse, c'est effectivement de dire, elle ne veut pas déclencher une polémique. Mais bien évidemment que ça la déclenche...", estime Isabelle Morini-Bosc 

L'alcool, une bonne excuse pour les chroniqueurs de TPMP

Et si l'abus d'alcool excusait tout ? C'est en tout cas ce que semblent penser les membres de l'équipe de "Touche pas à mon poste" et notamment Géraldine Maillet : "Non mais il était saoul. Il avait passé la journée au Players Lounge (ndlr : l'espace réservé aux joueurs) et il était ivre mort. Il a l'alcool agressif, stupide, débile, mais effectivement il était sous emprise de l'alcool. Mais c'est un chouette garçon bien sûr"


Et même si Cyril Hanouna insiste ensuite sur le fait que la journaliste a dû être "un petit peu échaudée" et  "choquée" par le comportement de Maxime Hamou, il prend  tout de même la défense du tennisman : "Il ne faut pas non plus que ce soit un déferlement sur lui".  "Juste, si vraiment il a bu, faut pas qu'on tombe dans un débat encore une fois sur le sexisme et tout... ", enchaîne alors Julien Courbet qui va jusqu'à insinuer que Maxime Hamou aurait pu faire la même chose à un homme : "C'est par rapport au fait que cela soit une femme. Il aurait pu... peut-être taper sur un homme... Tu vois ce que je veux dire ?", conclut-il.

Polémique par ci, polémique par là

Les propos de mardi soir sont dans la lignée de ceux tenus dans l'émission. En octobre dernier, une séquence de "Touche pas à mon poste" diffusée en direct avait ainsi suscité l'indignation. Le chroniqueur Jean-Michel Maire avait embrassé les seins d’une jeune femme sans son consentement. L'affaire avait à l'époque déjà été minimisée par les chroniqueurs, qui avaient pris la défense de leur collègue. 

En vidéo

TPMP : Jean-Michel Maire s'excuse

Déjà accusés d'homophobie à la suite de leur canular homophobe du 18 mai, Cyril Hanouna et son équipe semblent prendre un malin plaisir à polémiquer pour polémiquer...

En vidéo

"T’as une belle truelle ?" : le CSA saisi après le canular homophobe de Cyril Hanouna en direct sur TPMP

 L'animateur rencontre ce mercredi Marlène Schaippa, la secrétaire d'État chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes. 

Plus d'articles

Sur le même sujet