VIDÉO - Polémique sur le prénom d'Hapsatou Sy : Eric Zemmour se défend sur LCI

TÉLÉ
DirectLCI
POLÉMIQUE - Invité de "Audrey & Co" lundi sur LCI, Eric Zemmour est revenu sur l'échange qui l'a opposé à Hapsatou Sy au sujet de son prénom, dans "Les Terriens du Dimanche" sur C8. La chroniqueuse envisage de son côté de porter plainte contre l'écrivain.

L'affaire n'en restera pas là. Lors de l’émission Les Terriens du dimanche, le dimanche 16 septembre sur C8, un échange tendu a opposé la chroniqueuse Hapsatou Sy au journaliste Eric Zemmour, venu présenter son nouveau livre, "Destin Français". Le point de départ ? Une question de Thierry Ardisson rappelant que son invité avait regretté que l’ancienne ministre Rachid Dati prénomme sa fille Zohra.


"Normalement, chez moi, en tout cas depuis une loi de Bonaparte qui a malheureusement été abolie en 1993 par les socialistes, on doit donner des prénoms dans ce que l'on appelle le calendrier, c'est à dire les saints chrétiens", a expliqué Eric Zemmour.


"Je m'appelle Hapsatou et je suis française"", est alors intervenue Hapstaou Sy. Riposte immédiate d’Eric Zemmour : "Hé bien votre mère a eu tort." Surprise, la chroniqueuse s’interroge : "Vous voudriez qu'elle m'appelle Marie ou des prénoms qui ne lui inspirent absolument rien ?". Eric Zemmour la regarde un instant et répond :  "Corinne, ça vous irait très bien."

Avant la diffusion de l’émission, Hapsatou Sy s’était exprimée sur Twitter au  sujet de cette séquence enregistrée jeudi dernier, annonçant "le moment le plus douloureux que j’ai eu à vivre en TV"…

Elle a continué peu après, annonçant "réfléchir à déposer plainte contre Mr Zemmour. Sur le plateau, j’ai subi des insultes graves ainsi que mes parents. Très affectée par la violence de la scène que j’ai eu à vivre et que vous n’avez pas vue ce soir, je réfléchis à quitter l’émission."

Vincent Cerutti, le compagnon de la jeune femme, lui a apporté son soutien. "J'ai honte pour Monsieur Zemmour. Je suis désolé mais je n'appellerai pas la mère de ma fille Corinne..."

Invité ce lundi de "Audrey & Co" sur LCI, Eric Zemmour a été longuement interrogé sur l’échange en question. Le journaliste médias Thierry Moreau, qui s’est entretenu avec la production des "Terriens du Dimanche", a évoqué la séquence, coupée au montage. D’après, lui, Eric Zemmour aurait dit à Hapsatou Sy : "Avec un prénom comme le vôtre, on ne fait pas partie de la République." 


Ce que Eric Zemmour a aussi démenti. "Non, je n’ai pas dit ça. Je ne parle pas de la République. Je parle de la France, ce n’est pas la même chose. (Hapsatou – ndlr) ce n’est pas un prénom français. Excusez-moi. J’ai essayé d’expliquer qu’il y avait une loi abolie en 1993 par les socialistes qui datait de Bonaparte (..) et qui imposait à tous de prendre des prénoms pour leurs enfants dans le calendrier des saints."

Je trouve bien plus violent les parents qui donnent à des enfants des prénoms qui sont étrangers à l’Histoire de FranceEric Zemmour, lundi sur LCI

"La séquence a été coupée par C8 parce que ça tombe sous le coup de l’injure raciale", reprendra plus loin Thierry Moreau. "Je n’injurie personne. J’ai dit la même chose à Rachida Dati", se défendra Eric Zemmour. "Je trouve bien plus violent les parents qui donnent à des enfants des prénoms qui sont étrangers à l’Histoire de France alors qu’ils veulent que leurs enfants vivent en France. (...) Les prénoms font partie de la culture française." 


Dans un communiqué publié ce lundi, la production de l’émission "Les Terriens du Dimanche" confirme que la séquence a été coupée au montage "selon les instructions du service juridique de C8." Elle précise que "lors de précédents passages d’Eric Zemmour sur la chaîne, ses propos avaient déjà fait l’objet de condamnations judiciaires."


Quid de la participation de la chroniqueuse au programme ? "Quant à Hapsatou Sy, si elle souhaite quitter l’émission, il faut qu’elle en informe rapidement Thierry Ardisson ou (le producteur – ndlr) Stéphane Simon." 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Audrey & Co

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter