VIDEO - Porter le voile ? "J’aurais l’impression d’étouffer", dit Nabilla sur LCI

TÉLÉ

PAS SON TRUC - La rédemption de Nabilla, suite. Ce mardi, l’ex-bimbo des "Anges de la téléréalité" était sur le plateau de Valérie Expert, sur LCI, pour parler de son livre, "Trop Vite", où elle revient sur son ascension fulgurante. L’occasion, aussi, de donner son avis sur un thème d’actu brûlant…

Le marathon promo de Nabillla Benattia se poursuit. Après la "Carte Blanche" du "Grand Journal" de Canal +, ce lundi, la jeune femme était ce matin l’invitée de Valérie Expert, sur LCI, afin de parler de son livre-confession, Trop Vite (Robert Laffont).

"On peut croire en Dieu sans se cacher"

En pull et chemisier blanc boutonné très haut, les cheveux tirés, l’ex-bimbo des "Anges de la téléréalité" a donné son avis, entre autres sujets, sur la question brûlante du voile. "Je respecte celles qui le portent", commence Nabilla, dont le père est musulman.

"Ça les regarde. Moi, je suis vraiment différente", poursuit-elle. "Je n’aime pas "me montrer", mais j’aurais l’impression d’étouffer, de me cacher de quelque chose. Or on peut croire en Dieu sans se cacher", ajoute la jeune femme, qui répondra cet après-midi aux questions des internautes dans la Blue Room de Twitter.

Puis mercredi, elle fera son grand retour sur le plateau de "Touche pas à mon poste", l'émission de Cyril Hanouna dont elle était l'une des chroniqueuses, jusqu'à la nuit du 6 au 7 novembre 2014 où elle a porté les coups, qui auraient pu être fatals, à son compagnon Thomas Vergara. 

Elle risque 7 ans de prison et 100 000 euros d'amende

Dans son livre, elle explique s'être disputée ce soir-là avec le jeune homme, au sujet de son comportement sur le plateau de Cyril Hanouna. Rappelons que Nabilla sera jugée à partir du 19 mai devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour "violences aggravées". Elle risque jusqu'à sept ans de prison et 100 000 euros d'amende.

A VOIR AUSSI >>  En larmes, Nabilla raconte comment elle a perdu pied avec Thomas Vergara

Lire et commenter