VIDÉO - Pour Lambert Wilson peu importe le sexe, c'est l'amour qui compte

TÉLÉ

CONFESSIONS - Lambert Wilson s'est allongé sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel. Dans cette émission, qui sera diffusée mardi 12 avril sur France 3, l'acteur s'est confié sur sa longue dépression et sur sa vision de la sexualité et de l'amour.

Séance psy pour Lambert Wilson. L'acteur s'est allongé, à son tour, sur "Le Divan" de Marc-Olivier Fogiel pour une émission qui sera diffusée mardi 12 avril sur France 3. L'occasion d'interroger Lambert Wilson sur de très nombreux sujets dont sa vie amoureuse.

"J'ai vécu la passion. J'étais empoté sentimentalement. J'étais incroyablement romantique. Je ne veux plus souffrir par rapport à ça. Je n'en suis plus capable", a-t-il déclaré en avouant qu'il n'arrivait plus aujourd'hui à se concentrer sur une seule personne. Il y a quelques jours dans Paris Match, la star, âgée de 57 ans, avait déjà expliqué être célibataire et très heureuse comme ça.

"La sexualité, c'est très surestimé"

Sans parler ouvertement de bisexualité, il a également évoqué des histoires d'amour avec les deux sexes. "L'amour avec un grand A, c'est ça qui m'intéresse. Le détail, du sexe, ce n'est pas intéressant. J'ai aimé des femmes, j'ai aimé des hommes", a-t-il dit. Marc-Olivier Fogiel l'a alors relancé : "Pour vous, il n'y a pas de frontière, vous pouvez aimer tout le monde, des femmes, des hommes ?"

"Ce sont les êtres qui comptent. La sexualité c'est très surestimé. C'est tellement simpliste et réducteur. L'amour est beaucoup plus complexe. Par exemple, j'ai vécu une histoire d'amour tellement forte avec l'abbé Pierre. On s'est aimé au premier coup d'œil. C'était un coup de foudre ! Et pourtant, il est évident que je n'ai pas couché avec l'abbé Pierre."

Trois ans de dépression

Lambert Wilson a expliqué que c'est sa dépression qui l'a conduit à une nouvelle appréhension de l'amour. Au moment de la sortie du film Des hommes et des dieux, en 2010 l'acteur a traversé une période difficile alors qu'il venait de perdre coup sur coup son père et sa mère.

"En tout la phase dépressive a duré 3 ans (…) J'étais convaincu d'être détruit", a-t-il confessé en précisant qu'il avait "en permanence des images de suicide". Finalement, grâce à une prise en charge par des professionnels de la santé, il est parvenu à sortir de cette sombre période, qui l'a transformé à jamais.

A LIRE AUSSI 
>> 
VIDEO – "Le Divan" : Roland Giraud évoque avec pudeur l'assassinat de sa fille Géraldine

"J'ai vécu une histoire d'amour incroyable avec l'abbé Pierre."

"J'ai vécu une histoire d'amour incroyablement forte avec L'Abbé Pierre." Lambert Wilson nous parle d'amour dans Le Divan de Marc-Olivier Fogiel mardi 12/04 à 23h10 sur France 3.

Posté par Le Divan de Marc-Olivier Fogiel sur samedi 9 avril 2016
Lire et commenter