VIDEO - Stéphane Guillon vs. Cyril Hanouna, suite : "Oui je gagne 10 000 euros par chronique"

DirectLCI
COMPLOT - Invité sur le plateau d'"Actuality" de Thomas Thouroude, Stéphane Guillon est revenu sur l'affaire qui l'oppose à Cyril Hanouna. Pour l'humoriste, la révélation de son salaire, qu'il assume par ailleurs, a été directement "téléguidée" par Vincent Bolloré.

La semaine dernière, un petit jeu du chat et de la souris s'est installé entre Stéphane Guillon et Cyril Hanouna, après que ce dernier a révélé le salaire de l'humoriste dans "Touche pas à mon poste". En réponse, l'intéressé a partagé une vidéo sur son compte Twitter, dans laquelle il lui explique qu'il aurait dû l'appeler plutôt que de balancer son salaire à la télévision. Invité par Thomas Thouroude sur le plateau d'"Actuality", Guillon est revenu sur ce conflit, avec une drôle de révélation. "Oui je gagne 10 000 euros par chronique", a-t-il commencé.


"C'est pas le fait de gagner cet argent là qui me déplaît. La délation me déplaît. Ça me rappelle des périodes de l'histoire de France qui sont vraiment pas terribles. Je dit que si moi j'ai envie de dévoiler mon salaire, je le fais, c'est ma liberté à moi. Et je le ferais avec des explications, je vais pas balancer un chiffre de façon brutale en le comparant avec ce que gagnent les animateurs du service public. Moi j'ai très longtemps travaillé sur le service public, et je gagnais 150 à 200 euros par chronique, je sais ce que c'est", explique-t-il. 

Lire aussi

Stéphane Guillon évoque ensuite un drôle de timing concernant les révélations de Cyril Hanouna : "j'allais tranquillement monter sur scène et on me dit 'Hanouna vient de balancer ton salaire'. Moi je me défends par une petite vidéo humoristique... Après malheureusement c'est l'escalade et puis il y a des choses que je ne peux pas vous dire ici, mais à un moment donné... La chronologie des faits est toujours extrêmement intéressante. Je suis chez vos confrères de 'C à vous', excellente émission, et je donne mon avis sur monsieur Bolloré. Bon, cet avis déplaît, trois jours après monsieur Hanouna organise mon licenciement sur son plateau en disant 'faut-il virer Stéphane Guillon ?' et en balançant mon salaire. Donc c'est évidemment téléguidé".


Le 10 octobre dernier, l'humoriste était sur le plateau de "C à vous" sur France 5, et il n'avait pas hésité à égratigner Vincent Bolloré et sa politique concernant Canal + : "Je dois tout à Canal+ et ce qu'est devenue la chaîne, en tant que spectateur, m'attriste énormément. Ce n'est pas parce que vous achetez quelque chose que vous avez le droit d'en faire n'importe quoi".

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter