"Stranger Things" 2 : ce que l'on sait de cette nouvelle saison qui débarque vendredi

DirectLCI
PREVIEW - La petite bande de "Stranger Things" revient ce vendredi 27 octobre sur Netflix dans des aventures "so eighties". Un événement très attendu par tous les fans de la première saison. Quelques jours de patience avant d'en savoir plus.

Non, vous n'avez pas pu passer à côté du phénomène Strangers Things, série-carton de l’été 2016 diffusée sur Netflix et créée par les frères Duffer. Soit les aventures d’une bande de gamins marginaux dans leur propre école. Montés sur leurs BMX, les jeunes ados essayaient par tous les moyens de retrouver l’un des leurs, disparu sans laisser de traces, et le tout en tentant d’en protéger une autre, d’abord intruse dans leur petit cercle et possédant d’étranges pouvoirs télékinésiques. 

Eh bien, ils reviennent pour une deuxième saison, diffusée ce vendredi 27 octobre sur la plateforme de streaming !

Un "Shadow Monster"

La saison 2 de Stranger Things réunira à nouveau Mike (Finn Wolfhard) et sa bande et verra bien évidemment le retour d’Eleven (Millie Bobby Brown), la jeune adolescente douée d’étranges pouvoirs télékinésiques. Ensemble, les ados laissés-pour-compte se révéleront unis comme jamais.


Evidemment, comme tous les secrets bien gardés, rien n'a filtré ou presque de cette saison 2. Tout juste sait-on que l'action se déroule à Hawkins dans l'Indiana en 1984. Les citoyens sont toujours sous le choc des attaques du Demogorgon (le monstre de la première saison) et des expériences secrètes du laboratoire. Seulement, une nouvelle sinistre présence continue à menacer les survivants, incitant "le monde à l’envers" à se propager dans la ville…


Dans une interview au magazine TV Guide, l’acteur Finn Wolfhard (Mike) parle de cette créature monstrueuse en la nommant "Shadow Monster". Soit cette araignée tentaculaire (ci-dessous), visible dans le ciel. 

Autrement, dans un entretien à US Magazine, Ross Duffer, l'un des deux créateurs, affirme que le personnage de Will, "l'ado sauvé" de la première saison, se révèle très perturbé par son passage dans le monde du Demogorgon : "Will a maintenant un rôle beaucoup plus immoral, pour lequel nous sommes vraiment très excités". De quoi laisser présager quelque chose d'assez sombre quant à l'amitié indéfectible chez nos jeunes héros. 


Ainsi, Will ne serait vraiment plus le même depuis son retour du Monde à l'envers, ce que suggère la dernière image de la série où on le voyait malade, vomissant une limace visqueuse, héritage de son passage dans le monde du Demogordon. Affaire à suivre.

Des affiches très "eighties"

Notons que les affiches de la saison 2 dispensées sur les réseaux sociaux rendent hommage à des films des années 80 à l'instar des Goonies et Alien, le huitième passager. Ces références ne sont pas innocentes, elles pourraient annoncer l'humeur de cette seconde saison. 


Les neuf nouveaux épisodes accueilleront, en plus du casting originel, les acteurs Dacre Montgomery, Sadie Sink et, tiens donc, l’ancien acteur des Goonies, Sean Astin. 

Un second succès ?

La barre est haute pour cette deuxième saison car la première a rencontré un énorme succès - qui tient aussi bien dans le support de diffusion (Netflix et son binge watching) qu' à la manière dont il brasse les publics. Selon un article de Variety, la saison 1 a rassemblé sur le sol américain environ 14 millions de téléspectateurs entre 18 et 49 ans sur 35 jours.


De plus, le récent carton au box-office US du film Ça, qui repose sur le même mélange d'angoisse adolescente et de nostalgie des années 80 que la série Stranger Things, confirme l'appétence du public pour ce genre de divertissement horrifique. 

Le succès est tel que deux fans de la série ont été jusqu'à ouvrir un bar à Chicago pour rendre hommage à l’univers de science-fiction créé par les frères Matt et Ross Duffer. Un endroit baptisé "Upside Down", en référence à la dimension parallèle qui enferme le monstre de la première saison. Ce que Netflix a d'ailleurs moyennement apprécié

Alors qu'en sera-t-il de cette deuxième saison ? Réponse ce vendredi.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter