VIDÉO – "Thé ou café" : Elie Semoun explique que son amitié avec Dieudonné est "indélébile"

TÉLÉ

INSÉPARABLES – Invité sur le plateau de "Thé ou café" ce samedi matin, Elie Semoun s’est confié sur sa relation avec Dieudonné. Il admet ne pas réussir à couper les ponts avec lui.

Interrogé par Catherine Ceylac, l’humoriste Elie Semoun avoue être toujours en contact avec Dieudonné. Il n’arrive pas à couper les ponts avec Dieudonné et précise que c’est réciproque. Il ajoute : "Les histoires d’amitiés peuvent ressembler à des histoires d’amour. On a vécu des choses super fortes tous les deux, on a été connus ensemble, je ne me suis jamais autant marré qu’avec lui. On a tout découvert ensemble, dans ce métier, dans le show-business, donc c’est indélébile". 

L'humour est tellement plus efficace que la politique- Elie Semoun

Lorsque la journaliste lui demande son avis sur l’engagement politique de Dieudonné, Elie Semoun est perplexe : "Je continue à penser que c’est du gâchis. Je ne comprends toujours pas pourquoi il est allé vers la politique et pourquoi il n’est pas resté, justement, dans l’humour qui est tellement plus efficace pour dénoncer tout. Il est resté dans l’humour mais je veux dire qu’il fricote avec des idées qui sont un peu malsaines". 

Sur la question de l’antisémitisme, l’humoriste avoue avoir baissé les bras : "A partir du moment où j'aborde son antisémitisme, Alain Soral, tous les types bizarres qui tournent autour de lui, tout devient ambigu et pas clair. Son discours, je n'arrive pas à le saisir. Comme je le connais par cœur, je sais qu’il esquive. Donc je me dis que ça ne sert strictement à rien. Je ne vais pas réussir à le déradicaliser, je pense". 

Elie Semoun explique aussi vivre dans le passé lorsqu’il est à ses côtés : "Quand on se voit, on ne se parle jamais normalement. On ne se parle qu’en personnages, quasiment. Et on parle de notre jeunesse, de l’adolescence que l’on a vécu, des conneries qu’on faisait, du passé".

Lire aussi

    Et aussi

    Lire et commenter