VIDEO - The Voice 3 : Aline Lahoud charme le jury

VIDEO - The Voice 3 : Aline Lahoud charme le jury

DirectLCI
CONCOURS - Aline Lahoud a fait forte impression sur le plateau de The Voice. En interprétant un titre en arabe, la jeune libanaise a envoûté le jury.

Sur le plateau de The Voice, Aline Lahoub voulait marquer les esprits . Pour se faire, elle a abattu sa meilleure carte : la carte orientale en interprétant "Khedni Maak", titre phare du répertoire de sa mère, décédée il y a quatre ans. La voix chaude de la chanteuse séduit presque instantanément le jury. Florilège de compliment.

Le jury se bat pour attirer dans son équipe le joyau oriental. Mika, libanais aussi, revendique le lien du sang. Jenifer, Garou et Florent Pagny sont aussi sous le charme. Pour Jenifer, "c’était sublime. Il était inconcevable de ne pas se retourner". "Tu maîtrises tellement bien ton art", estime Garou. "De vous voir chanter comme vous chantez, de vous voir belle comme vous êtes, c’est sûr que vous êtes connue au Liban". Bingo, le plus âgé des membres du jury a vu juste. C’est d’ailleurs lui qu’Aline choisit comme coach vocal, son idole. 

Hommage et Eurovision

La voix et le jolie minois d’Aline Lahoud ne sont pas inconnus des Libanais. La jeune femme, actrice et chanteuse est une star dans son pays. Fille d’une célèbre chanteuse, Salwa-el-Katrib et d’un producteur libanais, Nahi Lahoub, elle commence à chanter et à monter sur les planches dès son plus jeune âge. La scène, elle connaît et maîtrise. En 2005, elle est sélectionnée pour représenter le Liban à l’Eurovision et choisit de défendre son pays avec un titre écrit en français "Quand tout s’enfuit". Malheureusement pour elle, le Liban sera disqualifié suite au refus de diffuser la prestation du candidat israélien. Ce coup dur n’empêche pas à la chanteuse de poursuivre sa carrière. La même année, elle remporte le concours international Charles Trenet.

En participant à The Voice, la jeune femme rend hommage à sa mère qui "a sacrifié sa carrière en France. Elle explique : "Ma mère que j'ai perdue il y a quatre ans a enregistré ce titre au début de sa carrière, a expliqué la star libanaise. J'ai décidé de participer à The Voice France cette année en hommage à elle. Elle avait eu l'opportunité de venir en France pour faire carrière, mais elle a décidé de rester au Liban car j'étais trop jeune. Elle a sacrifié sa carrière en France pour moi".
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter