VIDÉO - "The Voice 7" : Pascal Obispo au bord des larmes quand Rebecca reprend "Lucie"

DirectLCI
ZOOM - TF1 donnait samedi soir le coup d’envoi de la saison 7 de "The Voice". Un baptême du feu pour Pascal Obispo, le remplaçant de M. Pokora, submergé par l’émotion lorsque la jeune Rebecca a repris son tube, "Lucie".

"Je ne comprends pas pourquoi je ne suis pas venu plus tôt". A l’issue des premières auditions à l’aveugle de la saison 7, Pascal Obispo ne semble pas regretter son choix de rejoindre "The Voice". Sa première mission : faire oublier M. Pokora, lauréat de l’édition précédente avec le jeune Lisandro Cuxi. Ce qui explique sans doute pourquoi la production a choisi de le mettre en avant dès l’entame du programme. Seul au piano, il joue les premières notes de "Chanter", un titre qu’il a composé, il y a 20 ans déjà pour l’album "Savoir Aimer" de Florent Pagny. 


Sans surprise, le vétéran de l’émission le rejoint sur scène, suivi de Mika et de sa grande copine Zazie pour donner le coup d’envoi d’une "septième saison qui ne ressemblera à aucune autre", promet Nikos Aliagas. Pascal Obispo, en tout cas, semble comme dans un poisson dans l’eau. Parce qu’il est entouré par deux de ses proches. Mais aussi parce que les deux premières candidates,  Solia et Ecco, choisissent de rejoindre l’équipe du petit nouveau. "C’est un signe de welcome envers le nouveau coach", ironise Zazie.

Quand tu as la grand-mère, la mère et la fille, c’est que tu es là depuis longtempsFlorent Pagny, à propos de Pascal Obispo

Pas impressionné, bien qu’un peu sur la réserve au départ, le chanteur n’hésite pas à blaguer avec ses camarades, Mika y compris. Mais son véritable baptême du feu intervient avec l’entrée en scène de Rebecca, 19 ans, une jeune candidate qui a choisi d’interpréter…  Lucie, sans doute son plus grand tube, l’un des plus bouleversants aussi.  Dès le premier couplet, Pascal Obispo a le souffle coupé par la beauté de la voix de la jeune fille, qui n’est pas sans rappeler celle de Véronique Sanson.


Pourquoi résister ? Il appuie sur le buzzeur, suivi par Florent Pagny. Ce dernier a beau faire de grands gestes, Rebecca ne quitte pas du regard celui qu’elle a décrit comme son chanteur préféré. "Il faut que ça s’arrête", souffle l’intéressé qui baisse la tête pour dissimuler ses yeux rougis par l’émotion. Quand Zazie et Mika buzzent à leur tour à la dernière seconde, eux aussi subjugués par le talent de Rebecca, on sait déjà que la partie est perdue d’avance.

"Tu l’as chanté de manière très sobre, sans faire de vibes, ce qui était forcément interdit", juge Pascal Obispo, qui demande à la candidate si la chanson a une signification particulière pour elle. "Ma mère m’a toujours emmenée voir vos concerts", avoue Rebecca, une confidence qui fait sourire les autres coaches. "Quand on commence à dire ‘ma mère aime beaucoup ce que vous faites, c’est mauvais signe !", se marre Zazie. "Et sa grand-mère déjà y allait !", renchérit Florent Pagny. "C’est un signe du succès. Quand tu as la grand-mère, la mère et la fille, c’est que tu es là depuis longtemps."


Au terme d’un suspense insoutenable, Rebecca livre son verdict : "C’est plus que de l’admiration et de l’amour. Je pense que Pascal sera un bon coach pour moi", annonce-t-elle. Ravi, le chanteur prend sa nouvelle élève dans les bras et l’accompagne jusqu’en coulisses pour saluer sa maman, qui n’a rien perdu du premier grand moment d’émotion de cette saison 7. L’emmènera-t-il loin dans la compétition ? La réponse dans quelques mois… Rappelons que depuis la première édition, jamais une voix féminine n'a remporté "The Voice".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter