VIDÉO - "The Voice 7" : Sherley Paredes hypnotise Mika avec "Comme un boomerang", la chanson maudite de Gainsbourg

DirectLCI
ZOOM – C’est l’une des rares candidates à s’être attirée les faveurs des quatre coaches, lors des 3e auditions à l’aveugle de "The Voice 7". Avant de rejoindre l’équipe de Mika, Sherley Paredes, 19 ans, a électrisé l’émission avec une reprise à fleur de peau de "Comme un boomerang", la chanson de Serge Gainsbourg écrite pour Dani.

"C’est un personnage", dit son papa au bord des larmes. Sherley Paredes, 19 ans, a littéralement envoûté les coaches – et sans doute bien des téléspectateurs – en reprenant "Comme un boomerang",  la chanson mythique écrite par Serge Gainsbourg pour Dani. Dès la première note, son timbre rauque, à la fois intime et mélodramatique, donne envie de buzzer à Pascal Obispo, rejoint au fil des secondes par Zazie, Mika puis Florent Pagny. Intense, habitée. A fleur de peau. Son interprétation d’une incroyable maturité colle la chair de poule.


Suspendus aux lèvres de cette jeune prodige originaire de Limoges, les quatre coaches semblent encore impressionnés lorsque vient le temps de donner leur avis sur sa performance. Pascal Obispo a eu "l’impression de redécouvrir la chanson", écrite à l’origine pour le Concours Eurovision de 1975. Mais refusée par Antenne 2 à l’époque en raison de ses paroles sulfureuses. Etienne Daho lui donnera une deuxième vie, dans les années 2000, en la reprenant en concert avec Dani.

Malgré son jeune âge, Sherley, fan de l'Homme à la tête de chou, se l’est appropriée avec un mélange de maîtrise et d’insouciance qui a fait mouche. "On a l’impression que tu découvres le pouvoir que tu as en chantant", observe le sage Florent Pagny. "Tu es une fantastique interprète, c’est presque un travail de comédienne", observe Zazie, sans savoir que la candidate fait des études de théâtre. "T’es une grande dame à l’intérieure."

Le plus ému ? Mika. "Je t’adore. Je ne sais pas pourquoi mais je t’adore", avoue la pop star britannico-libanais qui compare la jeune femme a "un petit diamant habillé en noir" qu’il faut "protéger". Des mots qui vont droit au cœur de Sherley, qui décide de rejoindre l’équipe de ce dernier, ravi. "Je pensais que tu n’allais pas me choisir", lui avoue-t-il en venant l’embrasser. Et si c’était elle, la première fille à remporter "The Voice" ?

Plus d'articles

Sur le même sujet