VIDEO - TPMP : Pierre Ménès et Dominique Farrugia rejoignent la bande de Cyril Hanouna

DirectLCI
MERCATO - Cyril Hanouna, producteur et présentateur de l’émission continue de renouveler son équipe, après une saison au cours de laquelle son émission a été très critiquée.

Touche pas à mon poste veut faire peau neuve. Dans un entretien au Monde, le présentateur et producteur de l’émission Cyril Hanouna a annoncé le recrutement de deux nouveaux chroniqueurs, Pierre Ménès et Dominique Farrugia. Le journaliste sportif et le réalisateur ex-Nul viendront garnir les rangs d’une équipe fortement renouvelée, après une saison marquée par des scandales à répétition et plusieurs alertes du CSA. Le gendarme de la télévision avait même sanctionné TPMP de trois semaines d’interruption d’écrans publicitaires. Par ailleurs, les dirigeants de Canal+ ont été entendus ce mercredi par le Conseil supérieur de l'audiovisuel dans l'affaire du canular qualifié d'homophobe. Les Sages doivent rendre leur verdict le 26 juillet. 

Il y a quelques jours, le trublion du PAF annonçait déjà avoir recruté Rachid Arhab ancien du… CSA, la militante anti-racisme Rokhaya Diallo ou encore le journaliste média, ex-L’Express, Renaud Revel. "Je suis fier de 90 % de l’émission, mais je veux gommer 10 % des trucs qui mettent mal à l’aise, résume celui que ses fans surnomment "Baba". On va mettre plus de garde-fous, monter en gamme. Autant de déconne, mais plus de sens. L’arrivée de nouveaux intervenants va nous ramener dans la réalité." Côté départs, Capucine Anav, Enora Malagré et Thierry Moreau ont déjà fait savoir qu’ils ne seraient plus à l’antenne à la rentrée. De la saison précédente, Jean-Michel Maire, Gilles Verdez et Valérie Benaïm seront toujours sur C8 à 19 heures. Hanouna, lui, ne présentera l’access prime time aux 1,2 million de téléspectateurs chaque soir que quatre jours par semaine, contre cinq l’année dernière. Tom Villa, ancien "stagiaire" puis "CDD" de Thierry Ardisson dans "Salut les Terriens" sur C8 également présentera une pastille humoristique chaque soir.

Sur le fond, des nouvelles chroniques sport et politique, sur la forme, un nouveau plateau, un nouveau décor et un ton que l’animateur veut plus sérieux. Censée analyser et décrypter les médias, Touche pas à mon poste est devenue depuis quelques saisons une émission potache, à l’humour douteux et où les chroniqueurs étaient devenus des « personnages de téléréalité », comme l’avouait Enora Malagré, au moment d’annoncer son départ. Avec un recrutement plus centré sur l’actualité des médias que sur une accumulation de happenings, Hanouna semble vouloir renouer avec une formule qui avait fait son succès lors de ses débuts sur France 4. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter