VIDÉO – Un clip d'auto-promotion sexiste déprogrammé sur France 3

VIDÉO – Un clip d'auto-promotion sexiste déprogrammé sur France 3

DirectLCI
BOURDE – Delphine Ernotte a demandé que le clip censé promouvoir l'égalité professionnelle au sein de la chaîne publique ne soit finalement pas diffusé. Mis en ligne sur Twitter, il a provoqué de nombreuses réactions négatives.

C'est un concept. Très fière de son bilan en la matière, France 3 a tenté de promouvoir l'égalité professionnelle via un clip sexiste. Dans cette vidéo, mise en ligne sur Twitter, on voit l'intérieur d'un appartement déserté. De la fumée s'échappe d'une cuisinière, le bordel règne dans une chambre d'enfant, un fer à repasser prend feu, des toilettes attendent désespérément d'être nettoyées. Débute alors la chanson ''Où sont les femmes ?'' de Patrick Juvet. Réponse : elles sont sur France 3 où ''La majorité de nos présentateurs sont des présentatrices !''.

Et donc, quand les salariées de la chaîne ne sont pas au travail, où sont-elles ? Eh bien, elles sont occupées à ranger le foutoir des gamins, à repasser la chemise de Monsieur et à mijoter de bons petits plats pour toute la famille. Normal, puisque selon le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie, les femmes consacrent 117 minutes par jour aux tâches domestiques contre 46 minutes pour les hommes. Mais bon, il ne faut pas se plaindre, ça laisse encore pas mal de minutes pour regarder France 3 !

Delphine Ernotte interpellée sur Twitter

Dès sa diffusion sur les réseaux sociaux, ce clip promotionnel – qui se voulait humoristique, merci de la précision, trop occupées à ranger le linge, nous n'avions pas saisi – a suscité de nombreux commentaires négatifs. La secrétaire d'Etat chargée des droits des femmes s'est même emparée du sujet. ''La campagne 'femmes' de France 3 ne me paraît pas être une bonne manière de valoriser l'égalité professionnelle chez les animateurs TV, chère Delphine Ernotte'', a ainsi écrit Pascale Boistard sur Twitter.

Selon des informations puremedias.com, Delphine Ernotte a finalement décidé de nous priver de cette bonne barre de rire. La présidente de France Télévisions a, en effet, exigé la déprogrammation de la vidéo, qui aurait dû être diffusée pendant près de 3 semaines. Toujours selon puremedia.com, le clip aurait été réalisé par Les Télécréateurs. Contactée ce matin, l'agence de pub n'a pas été en mesure de nous dire si oui ou non elle était bien à l'origine de cette création. Hum hum.
 

À LIRE AUSSI >> Tous nos articles sur les droits des femmes

Plus d'articles

Sur le même sujet