VIDEO - Une petite danseuse vomit sur la chanteuse Paula Abdul à la télé américaine

VIDEO - Une petite danseuse vomit sur la chanteuse Paula Abdul à la télé américaine

OUPS – Surprise, lors des auditions du concours de l’émission "So you think you can dance : the next generation". Chi, une fillette qui venait de livrer une chorégraphie renversante, a vomi son petit déjeuner sur la chanteuse Paula Abdul qui l’enlaçait…

Elle s’appelle Chi Tahani, elle a 12 ans. Et dans quelques années elle s’amusera sans doute de son passage remarqué dans "So you think you can dance : the next generation", lundi soir sur la chaîne américaine Fox. Après avoir proposé une chorégraphie remuante sur le titre "Countdown", de Beyoncé, l’apprentie danseuse s’est approchée de la chanteuse Paula Abdul, illustre jurée de l’émission.

"Elle m’a serré un peu trop fort"

Tout de suite, on comprend que quelque chose ne va pas très bien. Les joues gonflées, les yeux exorbités, une main sur la bouche, Chi tente de se retenir. "Je suis si fière de toi", lui dit Paula Abdul. En guise de remerciements, la fillette se met alors à vomir sur l’ex-chorégraphe des stars, sous les "oh !" amusés de l’assistance, les enfants en particulier.

"Personne ne m’avait jamais vomi dessus comme ça", réagira ensuite Paul Abdul. La malheureuse, de son côté, se confiera backstage : "Elle m’a serré un peu trop fort et toute ma joie a explosé sur sa veste." Une mésaventure qui ne l’a pas empêché de décrocher son billet pour la suite de l’aventure. La prochaine fois, le jury est prié de prévoir une blouse de protection…

A VOIR AUSSI
>>
Laury Thilleman vomit pendant une épreuve de "Fort Boyard"

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vacances de février : les stations de ski lancent un SOS à Jean Castex

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Neige-verglas : la vigilance orange levée sur tout le territoire

EN DIRECT - Relations États-Unis-Europe : la France souhaite un moratoire sur le bras de fer commercial

Lire et commenter