VIDEO – Musique, JT, politique... Leïla Kaddour-Boudadi fait la liste de ses envies dans "La Médiasphère"

DirectLCI
INTERVIEW - Entre la culture et l’actu, elle a choisi de ne pas choisir. Partenaire quotidienne de Nagui dans "La Bande Originale" sur France Inter et joker de Laurent Delahousse aux commandes du JT du week-end de France 2, Leïla Kaddour-Boudadi succède à Claire Chazal à la présentation des Victoires de la musique classique, mercredi soir sur France 3. Elle était ce mardi l’invitée de La Médiasphère.

Elle sait tout faire. Ancienne prof de lettres, Leïla Kaddour-Boudadi est aujourd’hui une figure incontournable du service public. Depuis 2014, elle anime chaque matin La Bande Originale, l’émission de Nagui sur France Inter. "Nagui m’avait vu sur "Ca balance à Paris" sur Paris Première et iTélé. Il m’a proposé d’être là, à ses côtés : une cultureuse qui aime rire et sourire", résume la jeune femme sur le plateau de La Médiasphère sur LCI. "Attention, je ne suis pas une humoriste. S’il m’arrive de faire rire les auditeurs, je n’ai pas fait exprès !".


En parallèle, elle a décroché à la rentrée 2016 le job convoité de joker de Laurent Delahousse, à la présentation des JT du week-end de France 2. Avec un franc succès d’audience. "Il n’y a pas de recette toute faite", assure-t-elle. "Les éditions que j’incarne avec Laurent sont tournées vers le public, une forme magazine où on prend le temps de faire découvrir. On est plus dans une approche analytique des choses. Vous êtes au calme, vous êtes en famille. On vous explique. Et on nous laisse du temps."

La politique ? J'en ai envie !Leïla Kaddour-Boudadi

"Je fais partie d’une génération à laquelle on a dit qu’on allait exercer plusieurs métiers dans notre vie", explique la jeune femme. Ce mercredi, elle prendra la suite de Claire Chazal aux commandes de la 24e cérémonie des Victoires de la musique classique, sur France 3, aux côtés du chef d'orchestre et animateur, Frédéric Lodéon. Une soirée retransmise en direct depuis l’auditorium de la Maison de la Radio, ce mercredi soir. 


"J’ai accepté sans beaucoup réfléchir", s’amuse Leïla Kaddour-Boudadi, ravie de cette triple casquette. Des envies de politique à l’approche de l’élection présidentielle ? "Ce n’est pas encore déterminé", concède-t-elle, un brin malicieuse. "J’en ai envie, c’est l’actu du moment. Mais il y a déjà Léa Salamé. Elle est très présente et le fait très bien avec David Pujadas. On en reparlera."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La Médiasphère

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter