VIDÉO - Virginie Guilhaume et Cyril Hanouna s'expliquent dans "Touche Pas à Mon Poste"

VIDÉO - Virginie Guilhaume et Cyril Hanouna s'expliquent dans "Touche Pas à Mon Poste"

DirectLCI
CLASH - Virginie Guilhaume n'a pas apprécié les vives critiques émises lundi par les chroniqueurs de "Touche Pas à Mon Poste" sur "Hier Encore", le divertissement qu'elle anime aux côtés de Charles Aznavour. Elle est venue mercredi soir pour en parler avec Cyril Hanouna. Un vrai dialogue de sourds qui se termine bien à la fin.

Virginie Guilhaume a les boules. Et elle ne s'est pas privée de le dire dans l'émission Touche Pas à Mon Poste. Lundi, la bande d'Hanouna avait fait un sort à l'émission "Hier encore", qu'elle présente le samedi sur France 2, face au blockbuster de TF1 "The Voice". L'animatrice est venue pour répondre aux critiques. Elle ne digère pas le procès fait au chanteur-star de l'émission notamment autour de l'argent.

"Je trouve ça odieux. Charles Aznavour est un monstre de la chanson française. Il n'a pas besoin d'argent et encore moins avec cette émission - je ne pense pas qu'il en gagne vraiment. Et il fait cette émission pour justement mettre à l'honneur la chanson française et tous les artistes français multi-générationnels", a-t-elle fait savoir.

Après la pluie, le beau temps

Mais elle n'y est pas. Cyril Hanouna résume en une phrase la véritable critique que portaient ses chroniqueurs sur "Hier encore" : "La production de l'émission n'est pas à la hauteur de Charles Aznavour" En un mot, c'est cheap. La discussion se poursuit sur le mode "c'est-toi-qui-mens-pas-moi". Virginie Guilhaume les accuse notamment d'avoir fait un "montage qui était juste foireux", axé selon elle seulement sur les temps morts de l'émission. Piqué, Cyril Hanouna blâme "la disposition du plateau", plutôt lourde ce qu'aucun montage ne changera. Et bim.

Quand soudain, c'est l'accalmie. Virginie Guilhaume concède que des aménagements doivent être faits. Cyril Hanouna lui avoue qu'il n'a pas regardé "The Voice", mais son émission et "ses jambes". Flatteur pour une animatrice venue défendre son travail  et plutôt sensible à la question de l'égalité hommes-femmes ? Pas sûr… On hésite entre deux citations pour résumer ces quelques minutes de règlement de comptes : soit Shakespeare "Beaucoup de bruit pour rien" ou plus dans l'air du temps, Énora Malagré ''On n'est pas fâchés, c'est un show''.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter