Vincent Niclo : "La meilleure réponse à apporter aux terroristes, c'est de remonter sur scène"

Vincent Niclo : "La meilleure réponse à apporter aux terroristes, c'est de remonter sur scène"

DirectLCI
INTERVIEW – Il ne se repose (presque) jamais. Candidat de "Danse avec les stars 6", le chanteur Vincent Niclo publie "Premier rendez-vous Live", un CD et DVD de son spectacle au théâtre du Châtelet qui sera diffusé ce vendredi soir dans une centaine de salles de cinéma à travers la France. metronews a recueilli ses confidences.

Dans quel état d'esprit est l'équipe de Danse avec les stars, deux semaines après les attentats ?
C'est compliqué. Ce 13 janvier a a changé tout le monde, on ne sera plus jamais les mêmes. Au sein de l'équipe de Danse avec les stars, on est tous touchés, de près ou de loin. Vous savez c'est arrivé à deux pas de chez moi, j'avais l'habitude d'aller chaque matin dans l'un des cafés où les gens ont été abattus. Aujourd'hui mon quartier est un mausolée.

Les artistes ont-ils un rôle à jouer dans cette période délicate ?
Absolument. La volonté de ces gens, c'est de terroriser, de toucher la musique, le sport, le divertissement. Et la meilleure réponse à leur apporter, nous les artistes, c'est de remonter sur scène. D'ailleurs je trouve formidable la volonté du groupe Eagles of Death Metal d'être les premiers à rejouer au Bataclan. Ils ont tout compris.

Revenons à l'émission en elle-même. Depuis le début de la saison, vous semblez en embuscade...
C'est vrai, je ne suis ni le meilleur, ni le pire des candidats. Je suis moyen. L'intérêt, quand on est dans cette position, c'est qu'on se sent protégé. Mais plus les semaines avancent, plus on se sent menacé. Maintenant il faut se rappeler que je n'y connaissais rien. C'est vrai que grâce aux comédies musicales, j'ai travaillé avec des chorégraphes, je connais la scène. Mais là ça n'a rien à voir. Et ma vraie satisfaction, c'est de réellement progresser au contact de Katrina (Patchette, sa partenaire – ndlr).

"Même mon boulanger m'a dit que je l'avais fait rire !

Danse avec les stars permet à certains artistes de dévoiler une facette méconnue de leur personnalité. Dans votre cas on découvre un homme plutôt drôle, loin de votre registre musical plus "dramatique". C'est aussi pour ça que vous avez accepté ?
Si j'ai fait ce programme, c'est d'abord parce que j'en étais téléspectateur. Je trouve que c'est un show formidable. On me l'avait déjà proposé mais je n'étais pas disponible. Et cette fois j'ai eu un déclic lors de l'audition. Plus précisément pendant les interviews avec l'équipe. L'une des productrices m'a dit qu'elle ne m'imaginait pas comme ça. A cause de mon registre musical, c'est vrai, je peux avoir l'air un peu rigide. Alors qu'en réalité, je suis un vrai boute-en-train. Tout le monde a l'air étonné. Même mon boulanger m'a dit que je l'avais fait rire !

Vous publiez ce vendredi Premier rendez-vous Live, un disque et un DVD enregistré au Châtelet. Pourquoi avoir choisi ce concert en particulier ?
J'ai joué ce spectacle dans 70 villes de France à guichets fermés mais cette date a une saveur particulière. J'y ai fait plusieurs rencontres. Et d'abord un producteur de cinéma qui m'a proposé de diffuser le spectacle ce vendredi dans une centaine de salles dans l'hexagone. Ce sera une expérience unique, pour ceux qui m'ont déjà vu sur scène comme les autres qui pourront me découvrir à cette occasion. Parce que c'est un vrai show. Je ne suis pas debout derrière un micro, comme certains pourraient le croire. J'ai fait en sorte de proposer des tableaux différents à chaque fois, d'utiliser à fond la vidéo et de chanter aussi bien de l'opéra que "Skyfall" d'Adele. D'aller où on ne m'attend pas.

Vous avez écouté 25, le nouvel album d'Adele ?
Oui, c'est un bijou ! Chaque chanson est magnifique.

Vous aimeriez chanter "Hello" avec elle ? 
C'est plutôt à elle qu'il faut le demander (rires) ! J'avais repris "Skyfall" parce que je suis un grand fan de James Bond. Je rêve de jouer 007 mais il faut être anglais, hélas...

"Le futur vainqueur ? Je pense que ce sera Loïc Nottet"

Le 21 janvier vous serez au Palais des Congrès avec Michel Legrand...
Pour moi c'est le plus grand des génies. Il est venu me voir pour me demander de reprendre ses succès avec un big band de 19 musiciens qu'il dirigera lui-même. Je ne pouvais pas refuser ! Chanter pour lui, ça fait partie des rêves que je peux réaliser aujourd'hui. Comme le duo avec Placido Domingo qui figure sur nouvel album.

Où en est votre projet d'album en anglais ? 
Là aussi c'est un projet qui est né de ce concert au Châtelet. Comme dans un rêve, les patrons de Sony UK sont venus me voir pour me proposer un contrat. On a enregistré entre Paris et Londres, et il est prêt, il sortira en mars en Angleterre. Puis ensuite j'enregistrerai un nouvel album en français, qui sortira en 2016.

D'ici là, vous allez gagner Danse avec les stars ? 

Non, non, je ne vais pas gagner (rires) ! Ce que je voulais, c'est rentrer dans ce programme que j'adore, et faire de mon mieux. Je sais déjà que ça va m'aider pour la suite de ma carrière, c'est comme un stage accéléré. Le futur vainqueur ? Je pense que ce sera Loïc Nottet. Je suis fasciné par son talent. Lorsqu'il entre en scène, c'est un dieu.   

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter