Vu de Twitter : climatosceptiques et fondamentalistes énervent les Twittos devant "Envoyé spécial"

Vu de Twitter : climatosceptiques et fondamentalistes énervent les Twittos devant "Envoyé spécial"

TÉLÉ
DirectLCI
REVUE DE TWEETS – Jeudi 3 décembre, "Envoyé spécial" proposait un reportage sur des Français musulmans radicaux qui s'exilent au nom de la foi, une enquête sur les moyens de communications cryptés des djihadistes et un portrait général des climatosceptiques aux Etats-Unis. Une belle brochette d'abrutis, selon les Twittos.

Plus d'un Américain sur deux ne croit pas que le changement climatique soit dû à l'action des hommes. Ils sont parfois croyants, souvent républicains ou travaillent dans le secteur de l'énergie fossile. Pire : ils peuvent même être les trois en même temps. Et là, ils énervent sérieusement les Twittos, qui se sont défoulés à coups de tweets bien sentis. C'est sûr, Donald Trump n'aurait pas la cote auprès d'eux s'il se présentait à la présidentielle française...

Les fondamentalistes n'en finissent pas d'exaspérer les Twittos

Les téléspectateurs d'"Envoyé spécial", ce jeudi soir, avaient déjà été échaudés par le reportage précédent, sur ces Français convertis à un islam rigoriste, partis faire la hijra, l'exil en arabe. Ils se prénommaient Thomas ou Christophe, se font désormais appeler Abdulkarim ou Abdallah, et se sont retirés loin des villes, considérées comme "des lieux de perdition". Autre sujet de grogne chez des Twittos exaspérés par cette énième peinture erronée de l'islam. Une bonne soirée de défoulement...

A LIRE AUSSI >> Inès, 16 ans, jeune radicalisée en fugue, a été ramenée à ses parents

Sur le même sujet

Lire et commenter