Vu de Twitter : les galères des sportifs de "Complément d'enquête" ont scandalisé les twittos

TÉLÉ
REVUE DE TWEETS - A la veille de l'ouverture des JO de Rio, France 2 diffusait un document exceptionnel sur les sportifs français méconnus du grand public, parfois sélectionnés pour les Jeux, obligés de cumuler les petits boulots pour vivre. Une situation qui a scandalisé pas mal d'internautes mais aussi inspiré beaucoup de respect.

Tout le monde n'a pas la carrure de Teddy Riner et probablement pas son compte en banque. Si beaucoup estiment que le sport de haut niveau est une question de talent mais également de travail et de mérite, force est de constater qu'en France, on est tout de même peu reconnaissants envers nos médaillés.

Ce jeudi 4 août, France 2 diffusait un numéro de son émission "Complément d'Enquête" sur certains sportifs de l'Insep comme Astrid Guyart, Ladji Doucouré ou encore Phara Anacharsis... et sur les pratiques douteuses de certaines fédérations sportives.

Des médaillés vendeurs chez Decathlon ou ingénieur chez Airbus 

On y apprend notamment que certains athlètes sont obligés de travailler à côté de leurs entraînements afin de pouvoir vivre. Ainsi, Phara Anacharsis est vendeuse dans un magasin de sport. On apprend aussi que certaines fédérations s'autorisent des dépenses folles au détriment de ses licenciés de très haut niveau et que les sportifs français sont nettement moins choyés que leurs voisins. En Italie, une médaille d'or peut rapporter à une escrimeuse italienne, un million d'euros quand en France, la prime s'élève à 12.000 euros. 

Un numéro à la fois surprenant, loin des clichés des sportifs millionnaires, mais aussi  révoltant au regard des pratiques de certaines fédérations. De quoi indigner les internautes téléspectateurs de l'émission. Petite revue de tweets des réactions devant l'émission. 

Lire et commenter