Vu de Twitter : les Twittos n'ont épargné ni le "Bachelor", ni ses prétendantes

Vu de Twitter : les Twittos n'ont épargné ni le "Bachelor", ni ses prétendantes

REVUE DE TWEETS – Lundi 29 février, NT1 diffusait le premier épisode de sa nouvelle série de téléréalité, "Bachelor, le gentleman célibataire". Un bel Italien un peu cliché, Marco, va choisir parmi 22 prétendantes celle à qui il offrira une rose, son cœur et une demande en mariage, dans l'ordre. Du côté des Twittos, ça s'est avéré un peu moins romantique mais beaucoup plus rigolo.

Il est jeune, il est beau, il a un joli petit accent italien. Marco, 34 ans, est le nouveau Bachelor, gentleman célibataire de NT1. Pour cette nouvelle saison, le pauvre jeune homme va être confronté à pas moins de 22 prétendantes. Après de longs mois de célibat, va-t-il trouver l'âme sœur ? Le suspense rappelle un peu celui de L'amour est dans le pré : chaque semaine, les téléspectateurs vont s'attendre à pas mal de gaffes et de gamelles pour quelques instants de pur romantisme.

L'amour vache, ça vous rappelle quelque chose ?

Verdict de ce premier épisode : on s'attendait à ricaner, et on n'a pas été déçu. Marco cumule pas mal de clichés : macho mais pas trop, romantique mais pas trop, il recherche une femme belle, intelligente, avec de l'humour, et qui plaise à sa maman. Du côté des prétendantes, c'est un peu plus compliqué. Entre les filles qui arrivent presque dénudées et celles qui gloussent, les Twittos ne les ont pas loupées. L'amour vache, ce n'est pas réservé aux agriculteurs de M6. A la plus grande joie des téléspectateurs.

A LIRE AUSSI
>> Marco, le "Bachelor" 2016 : "J'adore les Françaises, elles ont de l'allure"
>> "Bachelor", épisode 1 : Marco impitoyable, déjà quatre cœurs brisés !

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 48.000 contaminations en 24 heures, en hausse de 55% sur une semaine

Covid-19 : l'Allemagne impose des restrictions drastiques aux non-vaccinés

Cinquième vague : l'épidémiologiste Arnaud Fontanet appelle les Français à réduire leurs contacts de "10 à 20%"

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe, elle est condamnée à une amende

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.