Vu de Twitter – Les Twittos s'insurgent contre les zoos devant "Zone Interdite"

Vu de Twitter – Les Twittos s'insurgent contre les zoos devant "Zone Interdite"

REVUE DE TWEETS – Le numéro de "Zone Interdite" diffusé mercredi soir sur M6 était entièrement consacré à Beauval, le plus grand zoo de France. Si 10 000 visiteurs quotidiens s'extasient devant le spectacle des oiseaux ou les nouveaux hippopotames, certains téléspectateurs, eux, n'y ont vu qu'une prison pour animaux.

Avec plus de 6000 animaux répartis sur 35 hectares, le zoo de Beauval est le plus grand établissement de ce genre en France. Le magazine "Zone Interdite", diffusé mercredi soir sur M6, a fait découvrir aux téléspectateurs les coulisses de ce lieu qui accueille chaque jour 10 000 visiteurs.

La préservation des espèces en question

Entre les arrivées de nouvelles espèces – dont les premiers hippopotames débarqués de République tchèque et d'Italie –, les départs d'autres, les spectacles des oiseaux ou des otaries et les soins quotidiens, les 500 salariés de Beauval n'ont pas le temps de chômer.

Mais malgré le dévouement visible à l'écran de certains soigneurs et vétérinaires, les internautes n'ont pas manqué de s'insurger sur Twitter contre l'enfermement des animaux. Quant à l'argument de la préservation des espèces, pour eux, il ne justifie rien.

A LIRE AUSSI 
>> Beauval : tout ce qu'il faut savoir sur le parc zoologique le plus visité de France


 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.