Vu de Twitter : les zombies de "World War Z" inspirent leurs meilleures blagues aux Twittos

Vu de Twitter : les zombies de "World War Z" inspirent leurs meilleures blagues aux Twittos

REVUE DE TWEETS – Dimanche 5 juin, TF1 diffusait "World War Z", film catastrophe peuplé de zombies avec Brad Pitt dans le rôle-titre. Ce film de Marc Forster, qui avait obtenu un succès correct en salles, n'a pas du tout eu l'effet escompté lors de son passage sur petit écran. Les Twittos l'ont tourné à la sauce comique avec moult détournements.

Un jour comme les autres, Gerry Lane (Brad Pitt, toujours blond et impeccable même en pleine fin du monde) et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien (des gens comme nous, quoi). Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... et les Twittos dans le fou rire.

Les zombies, ces gros rigolos

Depuis la folie de The Walking Dead, les zombies ont la cote auprès des téléspectateurs. Mais alors que ceux de la série d'AMC ont tendance à nous flanquer sérieusement les chocottes, ceux de World War Z ont été tournés en ridicule par les Twittos. Qu'ils courent dans tous les sens, qu'ils montrent leurs dents pourries ou qu'ils sèment la panique, ils ont été détournés de manière drolatique sur Twitter. Même la CGT, qu'on n'attendait pas ici, en a pris pour son grade.

A LIRE AUSSI
>> 5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur Brad Pitt
>> 
Brad Pitt donnera le départ des 24 Heures du Mans

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

Lire et commenter