Vu de Twitter : Marion Maréchal Le Pen dans "Envoyé Spécial" déclenche un combat de tweets

Vu de Twitter : Marion Maréchal Le Pen dans "Envoyé Spécial" déclenche un combat de tweets

DirectLCI
REVUE DE TWEETS – Jeudi 17 décembre, le magazine "Envoyé spécial" de France 2 consacrait un portrait à Marion Maréchal Le Pen. La jeune politicienne d'extrême-droite a attisé les passions et les détestations des téléspectateurs, à en croire les tweets postés.

Les élections ont tranché. Marion Maréchal-Le Pen ne sera pas présidente de la région PACA, mais elle est devenue l'autre visage du FN, aux côtés de sa tante Marine. A 26 ans, elle fait partie de la troisième génération d’une famille engagée en politique, toujours du même bord, très, très à tribord... Entre deux enquêtes sur les livraisons de colis et sur les filières du cacao, deux domaines très sollicités en période de fêtes de fin d'année, Envoyé spécial a tiré le portrait de cette politicienne controversée.

Informer pour mieux résister

A personnalité extrême, réactions extrêmes. Sur Twitter, certains téléspectateurs ont accusé Envoyé Spécial d'être partisans. Pour ou contre le FN ? Où est la limite entre journalisme et propagande ? Telles sont les questions qui ont fleuri sur les réseaux sociaux, entre cris de soutien et cris d'effroi. L'immense majorité du temps, les Twittos prônent des valeurs de partage, d'égalité, de bonté. Devant une représentante du Front national, le ton s'est nettement durci, entre opposants purs et durs ou partisans convaincus du "grand remplacement" et identitaires. Dans tous les cas, informer est plus que jamais nécessaire.

A VOIR AUSSI >> L'interview en 6 vidéos-clé de Marion Maréchal Le Pen

Plus d'articles

Lire et commenter